Football - Ligue des champions

18 avril 2019 11:50; Act: 18.04.2019 12:15 Print

Sissoko ignorait que le but de City avait été annulé

Le milieu de terrain français de Tottenham est rentré aux vestiaires après le 5-3, persuadé que son équipe était éliminée.

Sur ce sujet
Une faute?

L'international français de Tottenham Moussa Sissoko est rentré aux vestiaires sitôt après le cinquième but de Sterling pour Manchester City (93e minute), mercredi soir à l'Etihad Stidium. Ne sachant pas que cette réussite allait finalement être annulée pour un hors-jeu du passeur Kun Agüero, Sissoko a donc vécu de longues minutes en étant sûr d'être éliminé.

Après le match, Sissoko a décrit les sentiments contrastés qu'il a vécus à nos confrères français. «J'étais sur le banc, j'ai vu le but du 5-3, et j'étais tellement dans tous mes états que je suis rentré directement au vestiaire, a-t-il expliqué. J'étais tout seul, personne ne m'avait accompagné, aucun écran de télé ne diffusait, et dans ma tête on était éliminés. C'est un des membres du staff qui est entré dans le vestiaire à la fin, et qui m'a lancé: «Incroyable, on l'a fait!» Je lui ai répondu: «Comment ça, on l'a fait? Mais non...» C'est à ce moment-là qu'il m'a dit que le but avait été annulé! Alors, j'ai remis un tee-shirt, j'ai oublié ma blessure et j'ai couru dehors rejoindre mes coéquipiers, pour ne pas manquer la célébration d'un moment aussi historique. Cela a été un choc émotionnel incroyable.»

Le défenseur, qui était sorti peu avant la mi-temps en raison d'une blessure aux adducteurs après un duel avec De Bruyne, ne jouera pas la revanche de ce match, samedi en Premier League (13h30, à l'Etihad Stadium toujours). «Ce sera trop juste pour samedi, a-t-il confirmé. J'espère que ça ira la semaine prochaine.»

Sissoko devra donc se contenter de suivre le match à la télévision. On a quand même un conseil à lui donner: qu'il n'éteigne pas de son poste si City marque à nouveau dans le temps additionnel! On ne sait jamais...

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.