Football anglais

17 août 2020 09:38; Act: 17.08.2020 12:27 Print

Il signe un contrat dérisoire pour aider son club

Adam Nowakowski a proposé de réduire son salaire à une livre sterling par semaine afin de soulager les finances de Bradford Park Avenue, pensionnaire de 6e division anglaise.

storybild

Adam Nowakowski souhaite soulager les finances de son club. (photo: Bradford Park Avenue)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans certains clubs, la crise du coronavirus a entraîné d’apres négociations sur la réduction des salaires. Mais elle a aussi provoqué de louables initiatives, comme à Bradford Park Avenue, modeste pensionnaire de sixième division anglaise.

Ainsi, dans un club où les joueurs gagnent près de 400 livres par semaine, Adam Nowakowski a signé un contrat d’un an moyennant une rémunération hebdomadaire... d'une livre. Une décision dont il est à l’origine, afin d’aider son employeur en ces temps délicats. «Je voulais rendre quelque chose au football en dehors du championnat, qui a été si bon envers moi au fil des ans», justifie le milieu de 32 ans dans un communiqué.

«J’ai la chance de pouvoir me permettre de le faire en ce moment»

Celui qui travaille en parallèle en tant que directeur des ventes au sein d’une entreprise alimentaire dit ne pas être en manque d’argent. Il a également précisé qu’il avait refusé des offres plus intéressantes financièrement pour rester à Bradford: «Je viens de la région de Bradford. [...] J’ai une réelle affinité avec Bradford, retourner dans un club assez proche de ma famille était vraiment important. C’était mon idée (NDLR: le contrat), je l’ai imaginée. J’ai approché le club et ils ont dit que c’était une excellente idée».

Toutefois, Nowakowski n’attend pas de ses coéquipiers qu’ils l’imitent: «Ce n’est pas à d’autres personnes de le faire parce que beaucoup de gens ont besoin d’un salaire. J’ai la chance de pouvoir me permettre de le faire en ce moment», a-t-il conclu. Une belle preuve d’humilité et d’entraide.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jop le 17.08.2020 10:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo. Une personne avec du caractère et s'ourtous Loyal à son club. Félicitation

  • Unicorn le 17.08.2020 11:29 Report dénoncer ce commentaire

    6e Division anglaise, c'est le niveau d'une D1 ou D2 au Luxembourg, on paye des salaires? Même à l'âge de la retraite, je pourrais remettre les crampons pour jouer à ce niveau.

  • Vlad le chocolat le 17.08.2020 10:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfin quelqu'un de logique et bien dans ces baskets

Les derniers commentaires

  • Unicorn le 17.08.2020 11:29 Report dénoncer ce commentaire

    6e Division anglaise, c'est le niveau d'une D1 ou D2 au Luxembourg, on paye des salaires? Même à l'âge de la retraite, je pourrais remettre les crampons pour jouer à ce niveau.

  • Vlad le chocolat le 17.08.2020 10:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfin quelqu'un de logique et bien dans ces baskets

  • Jop le 17.08.2020 10:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo. Une personne avec du caractère et s'ourtous Loyal à son club. Félicitation

    • Nico le 17.08.2020 11:29 Report dénoncer ce commentaire

      J'ai fait toute ma carrière de footeux sans toucher un centime.... C'est peut-être parce que j'étais trop nul....:-)

    • Unicorn le 17.08.2020 11:30 Report dénoncer ce commentaire

      quand on a le niveau de D6, on ne réclame pas de salaire, covid ou non..