Football - Mondial 2022

18 novembre 2020 09:24; Act: 18.11.2020 11:24 Print

Le Brésil s'impose, Cavani voit rouge

Privée de Neymar, la sélection auriverde s’est imposée 2-0 en Uruguay. L'Argentine en a fait de même au Pérou.

storybild

Les Brésiliens ont eu l’occasion de jubiler à deux reprises. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Neymar blessé à la cuisse, Suarez infecté par le Covid-19: le Brésil et l’Uruguay étaient privés de leurs attaquants vedettes, mais c’est la Seleçao qui a tiré son épingle du jeu pour s’adjuger sa quatrième victoire en quatre matches dans ces éliminatoires (2-0). Pour ses retrouvailles avec Thiago Silva et Marquinhos, ses anciens coéquipiers au Paris SG, Cavani n’a pas fait parler la poudre et a pris un carton rouge mérité, pour une vilaine semelle sur Richarlison (71e).

La Celeste a laissé l’initiative du jeu à la Seleçao, qui a trouvé le chemin des filets, avec une bonne remise de Jesus pour Arthur, dont la frappe contrée à l’entrée de la surface a trompé le gardien uruguayen (33e). C’est le premier but en 21 sélections pour le milieu de la Juventus, qui n’a dû sa titularisation qu’à la blessure d’Allan, blessé contre le Venezuela.

Le Brésil aurait pu doubler la mise dans la foulée si Firmino n’avait pas raté son face à face avec Campaña (35e). C’est finalement Richarlison qui a inscrit le deuxième but de la Seleçao de la tête, après un bon centre de Renan Lodi (45e). Les hommes de Tite ont ensuite géré leur avance après la pause, surtout après l’expulsion de Cavani, se faisant juste une petite frayeur à un quart d’heure de la fin avec un but de Nuñez refusé sur hors-jeu (75e).

La jeunesse fait gagner l’Argentine

Des buts de Nicolas Gonzalez, 22 ans, et Lautaro Martinez, 23 ans, ont permis à l’Argentine de s’imposer 2-0 à Lima, mardi, et de suivre ainsi le rythme imposé par le Brésil. L’entraîneur argentin Lionel Scaloni cherche, tâtonne, innove, pour bâtir une attaque autour de son maître à jouer, Leo Messi. Et pour ces qualifications, il se fie à la forme du moment de ses joueurs à disposition.

Mardi face au Pérou, il a adjoint à sa star du FC Barcelone deux pointes en attaque. Au côté du désormais incontournable Lautaro Martinez, titulaire pour une quatrième fois, le néophyte entraîneur a titularisé le gaucher Nicolas Gonzalez, déjà buteur lors du match précédent contre le Paraguay (1-1) mais alors positionné en milieu offensif.

Ce nouveau duo d’attaque reléguait sur le banc Lucas Ocampos, qui a une nouvelle fois déçu, et Angel Di Maria, qui n’avait guère brillé lors de son entrée en jeu, la semaine dernière. Tout le contraire de Giovani Lo Celso, qui a vu son entente avec Messi récompensée d’une place de titulaire.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.