Football

04 septembre 2020 14:50; Act: 04.09.2020 14:56 Print

Le coup de gueule de Joachim Löw

Le sélectionneur de la Mannschaft ne comprend pas que la règle des cinq remplacements n’ait pas été adoptée en Ligue des nations.

storybild

Joachim Löw aurait aimé voir la règle des cinq remplacements s'appliquer en Ligue des nations. (photo: KEYSTONE)

Sur ce sujet
Une faute?

Le sélectionneur allemand Joachim Löw fustige les cadences infernales imposées aux joueurs cet automne par l’UEFA, et déplore que la règle des cinq remplacements par match n’ait pas été adoptée en Ligue des nations.

«Je dois le dire sous forme de critique: si on ne le fait pas maintenant, on le fera quand? On aurait dû dire que cinq remplacements était une solution sensée», a lancé le coach de la Mannschaft, jeudi soir à Stuttgart, après le match nul de son équipe contre l’Espagne (1-1) en ouverture de la Ligue des nations.

«Des répercussions négatives sur la santé»

On a bien vu dans ce match «que les joueurs étaient sur les rotules», a argumenté Löw, qui estime que les cinq remplacements - adoptés par la Bundesliga pour cette saison - auraient été la bonne option «du point de vue de la santé des joueurs».

«Le programme très lourd» des internationaux dans les mois à venir «va avoir des répercussions négatives sur la santé, le niveau de forme et la qualité du jeu», a-t-il prévenu.

«J’aurais pu accorder plus de repos à mes joueurs»

L’UEFA a prévu deux autres fenêtres internationales en octobre et novembre, avec trois matches à chaque fois, alors que les joueurs seront régulièrement obligés de jouer deux fois par semaine en club, en compétitions européennes et dans les championnats, qui ont repris plus tard que d’habitude pour cause de coronavirus.

L’homologue espagnol de Löw, Luis Enrique, lui a emboîté le pas: «Je regrette de n’avoir pas eu le droit de faire cinq remplacements, j’aurais pu accorder plus de repos à mes joueurs», a-t-il dit.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JP L le 04.09.2020 15:01 Report dénoncer ce commentaire

    Guère surprenant : la seule chose qui intéresse les dirigeants du football (UEFA, FIFA, …) ce sont les rentrées d’argent à (très) court terme. Le reste, ils s’en moquent éperdument. À commencer par la santé des joueurs (par exemple, mondiaux au Qatar initialement programmés en plein été…).

  • Marco le 04.09.2020 18:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il sert à rien ce tournoi!!

  • Maya l''abeille le 04.09.2020 17:00 Report dénoncer ce commentaire

    il a raison on aurait pu mettre 5 remplacements au vu du contexte actuel, à fortiori pour le Portugal qui voit le pauvre Ronaldo indisponible pour une piqure à l'orteil mdrrr

Les derniers commentaires

  • Marco le 04.09.2020 18:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il sert à rien ce tournoi!!

  • Maya l''abeille le 04.09.2020 17:00 Report dénoncer ce commentaire

    il a raison on aurait pu mettre 5 remplacements au vu du contexte actuel, à fortiori pour le Portugal qui voit le pauvre Ronaldo indisponible pour une piqure à l'orteil mdrrr

  • JP L le 04.09.2020 15:01 Report dénoncer ce commentaire

    Guère surprenant : la seule chose qui intéresse les dirigeants du football (UEFA, FIFA, …) ce sont les rentrées d’argent à (très) court terme. Le reste, ils s’en moquent éperdument. À commencer par la santé des joueurs (par exemple, mondiaux au Qatar initialement programmés en plein été…).