Football - CAN 2019

22 juin 2019 11:54; Act: 22.06.2019 12:02 Print

Les Égyptiens célèbrent leur première victoire

L'Égypte de Mohamed Salah a lancé «sa» Coupe d'Afrique par une victoire contre le Zimbabwe (1-0) qui l'a soudé avec son public, vendredi au Caire.

storybild

Adulé par tout un peuple, Mo Salah (à droite) a remporté le premier match de la CAN 2019 avec son pays. (photo: AP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les Pharaons, grands favoris, seront difficiles à battre. Quand son nom a été prononcé par la speakeuse, c'est comme si des mois de désordres liés à l'organisation, de tensions autour de la sécurité, s'étaient évanouis: une grande clameur a saisi le stade international, impatient de voir sa star Salah briller sur ses terres. La superstar de Liverpool n'a pas été le plus tranchant, mais avec lui, la sélection a empoché un succès précieux face à un adversaire coriace qui l'a lancé vers son objectif, la quête d'un huitième titre record.

Alors que les regards étaient braqués sur le couloir droit occupé par le n°10, c'est de la gauche que la solution est venue: l'ailier Trezeguet a réussi un exploit personnel pour ouvrir le score (41e) et libérer ses 75 000 supporters. Son but a sonné l'heure de l'union nationale, après un Mondial 2018 très décevant qui a refroidi les fans. Entre l'échec sportif en Russie, et les polémiques ces dernières semaines liées au prix des places trop élevé et la diffusion télévisée de la CAN, l'euphorie était encore loin d'avoir saisi Le Caire avant le match.

Salah a sonné la charge

Vendredi, la température a doucement monté: dès le matin, des milliers de supporters ont commencé à s'amasser autour des portes du stade, sous la vigilance de nombreux policiers venus rappeler le contexte sécuritaire tendu. À quatre heures du coup d'envoi, l'enceinte, pleine, produisait déjà un vacarme assourdissant amplifié par les vuvuzelas. Après la cérémonie d'ouverture qui a convoqué les symboles du pays, pyramides et divinités mythologiques, il ne faisait plus de doute que les Pharaons étaient de retour.

Alors que l'Égypte a remporté trois des quatre éditions organisées à la maison, dont la dernière en 2006, c'est forcément une mauvaise nouvelle pour ses concurrents. Et que dire quand Salah exploitera tout son talent? Le buteur des Reds a sonné la charge lors des premières minutes au cours desquelles ses coéquipiers auraient pu plier le match s'ils n'avaient pas été aussi maladroits (2e, 3e, 17e). Son aisance technique et sa capacité à accélérer le jeu ont pesé sur la défense zimbabwéenne, mais il lui a manqué du réalisme à lui aussi (9e, 30e, 68e, 87e).

L'enfant de Nagrig s'est doucement éteint au cours d'une seconde période équilibrée, qui ont révélé les faiblesses de son équipe, notamment en défense et dans la création. Salah a également eu du mal à combiner avec ses voisins en attaque, Trezeguet et Marwan Mohsen. Si le départ est idéal, pour l'Égypte, la CAN est encore loin d'être gagnée.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.