Opéré en Argentine

05 novembre 2020 10:01; Act: 05.11.2020 10:18 Print

Maradona connaît une guérison «étonnante»

La légende du football argentin ne souffre d'aucune complication neurologique, près de 24 heures après une opération d'un hématome à la tête.

storybild

Diego Maradona ne souffre d’aucune complication neurologique. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je viens de le voir, il est éveillé, de très bonne humeur. La guérison nous étonne, cela nous est déjà arrivé avec Diego», a déclaré son médecin personnel, le Dr Leopoldo Luque, à la clinique privée Olivos dans la ville du même nom de la banlieue nord de Buenos Aires, où Diego Maradona a été opéré mardi soir pendant plus d'une heure. «Mais il faut être prudent car nous sommes encore dans la période post-opératoire», a-t-il toutefois ajouté.

«C'est évident qu'il n'a aucune complication neurologique. Il y a d'autres paramètres que nous attendons de pouvoir évaluer parce qu'il est encore très tôt, mais la guérison est excellente», a poursuivi le Dr Luque, sous les applaudissements des supporters venus apporter leur soutien au légendaire numéro 10 devant la clinique.

Le soutien de Lionel Messi

La star, âgée de 60 ans, avait été transférée à Olivos après une première hospitalisation, lundi, à La Plata, à 60 km au sud de la capitale pour des examens alors qu'il souffrait d'«anémie» et «était un peu déshydraté». Un scanner a détecté un hématome dans la tête.

Sur les réseaux sociaux, l'autre étoile du foot argentin, Lionel Messi, lui a adressé mercredi un message de soutien: «Diego, toute la force du monde. Ma famille et moi, nous espérons te voir en bonne santé le plus tôt possible», a écrit l'attaquant du FC Barcelone.

«C'est un patient âgé avec beaucoup de pression dans sa vie»

Dalma et Gianinna, deux des cinq enfants reconnus de l'ancien joueur, lui ont rendu visite. «Je veux simplement vous remercier tous pour les preuves constantes d'amour pour mon père, pour ma sœur et moi. Merci à tous ceux qui ont prié pour lui», a déclaré Dalma sur les réseaux sociaux. Des groupes de supporters s'étaient rassemblés aux portes de la clinique depuis la veille. Ils y ont accueilli la nouvelle du succès de l'opération par des chants et dans l'euphorie.

Dès l'hospitalisation de l'ancien n°10, le Dr Luque avait exclu tout lien avec la pandémie de nouveau coronavirus qui a durement touché l'Argentine. «C'est un patient âgé avec beaucoup de pression dans sa vie. C'est un moment où nous devons l'aider. C'est très difficile d'être Maradona», avait-il déclaré.

Le Dr Leopoldo Luque, médecin personnel de Diego Maradona.

De nombreux problèmes de santé

Son avocat Matias Morla a révélé mercredi que son client «se comportait étrangement» ces dernières semaines. «Il était très dépressif et parlait de ses proches disparus qui lui manquent», a-t-il dit à la presse. Confiné depuis mars en raison de la pandémie et de sa santé fragile, Diego Maradona avait insisté vendredi, le jour de son 60e anniversaire, pour diriger l'entraînement de ses joueurs du club de Gimnasia y Esgrima La Plata. Mais il ne semblait pas en forme marchait avec difficulté et n'était resté que quelques minutes sur le terrain avant de se retirer.

La vie de Diego Maradona a été rythmée par de nombreux problèmes de santé, dont certains liés aux excès en tous genres qui l'ont parfois fait flirter avec la mort. En 2000, il avait eu une crise cardiaque à la suite d'une overdose dans la cité balnéaire uruguayenne de Punta del Este. Il avait ensuite suivi une longue cure à Cuba. En 2004, alors qu'il pesait plus de 100 kg, une autre crise cardiaque l'avait terrassé à Buenos Aires, mais il s'en était sorti.

Il avait ensuite subi une opération chirurgicale de l'estomac pour perdre énormément de poids. En 2007, une consommation excessive d'alcool l'avait conduit à l'hôpital. Dernièrement, il a dû se faire poser une prothèse à cause de ses genoux douloureux. Tout comme le Brésilien Pelé, qui a fêté ses 80 ans en octobre, Maradona est considéré comme l'un des plus grands joueurs de football de tous les temps.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Meredona Nutela le 05.11.2020 12:13 Report dénoncer ce commentaire

    La gloire c'est bien, la santé c'est mieux. Courage mon Diego. Que tu puisses franchir le cap des 100 ans!

Les derniers commentaires

  • Meredona Nutela le 05.11.2020 12:13 Report dénoncer ce commentaire

    La gloire c'est bien, la santé c'est mieux. Courage mon Diego. Que tu puisses franchir le cap des 100 ans!