FC Barcelone

03 octobre 2019 12:20; Act: 03.10.2019 14:50 Print

Messi assure ne pas avoir de souci avec Griezmann

L'attaquant argentin a démenti les rumeurs faisant état d'une mauvaise intégration du joueur français dans le vestiaire du FC Barcelone.

storybild

Antoine Griezmann (au centre) a rejoint l'été dernier l'armada du FC Barcelone, constituée autour de Lionel Messi (à gauche). (photo: AFP/Sascha Schuermann)

Sur ce sujet
Une faute?

Lionel Messi, passeur décisif contre l'Inter Milan (2-1) mercredi en Ligue des champions, a assuré n'avoir «aucun problème» avec Antoine Griezmann, coupant court aux rumeurs autour de l'intégration du Français. «Nous n'avons aucun problème, nous apprenons à nous lâcher ensemble, a déclaré Messi en zone mixte après la rencontre. La relation est bonne avec tout le monde. Nous étions conscients de ne pas vivre notre meilleur moment et nous avions besoin de cette victoire pour lancer les choses. À partir de maintenant, il faut monter en puissance, nous venons de gagner des matches importants et nous espérons que cette dynamique continue», a ajouté l'Argentin.

Griezmann, arrivé cet été pour 120 millions d'euros, avait expliqué mardi en conférence de presse ne pas beaucoup échanger avec Messi qui «ne parle pas beaucoup», tout en souhaitant développer une meilleure «connexion» sur le terrain. Et Messi a été soupçonné dans la presse d'avoir préféré un éventuel retour de son ami Neymar au recrutement de Griezmann.

Par ailleurs, le quintuple Ballon d'Or a battu en brèche une autre controverse grandissante dans les médias catalans, selon laquelle le vestiaire barcelonais aurait pris trop de pouvoir dans le club et serait en conflit avec la direction, accusée de faire filtrer des informations à charge dans la presse sur les cadres de l'effectif. «Sur ce plan, la relation est très bonne», a tranché le capitaine barcelonais. «Ce soir, il était important de gagner, comme nous l'avons fait aussi à Getafe» samedi dernier en Liga (2-0), a ajouté Messi, désireux de confirmer le sursaut barcelonais après que le club a connu son pire démarrage depuis 25 ans en Liga.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.