Football

15 octobre 2021 08:13; Act: 15.10.2021 08:44 Print

Neymar retrouve le sourire avec le Brésil

L’attaquant a marqué un but et délivré deux passes décisives face à l’Uruguay (4-1). Pour sa part, l’Argentine s’est difficilement imposée contre le Pérou.

storybild

Neymar a été étincelant contre l'Uruguay. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

On le croyait déprimé, hors de forme... Neymar a répondu sur le terrain, marquant un but sublime et distribuant deux passes décisives lors de la victoire éclatante 4-1 du Brésil face à l’Uruguay, avec un doublé de Raphinha, jeudi, à Manaus. Dimanche, l’attaquant parisien avait été transparent contre la Colombie (0-0), quelques heures après la diffusion d’un entretien choc dans lequel il disait que le Mondial 2022 au Qatar serait probablement «son dernier».

Pour un joueur qui craint de «ne plus avoir le mental pour supporter encore plus de football», le numéro 10 de la Seleçao transpirait la joie de vivre jeudi soir, dans la chaleur étouffante de l’Amazonie. Les hommes de Tite ont livré leur meilleure prestation de ces qualifications sud-américaines pour le Mondial, et «Ney» a inscrit son 70e but en 115 matches sous le maillot du Brésil, se rapprochant encore un peu plus de record de Pelé (77).

Neymar a été ensuite impliqué sur les deux buts de Raphinha (2-0 à la 18e et 3-0 à la 58e). Du côté colombien, Suarez a été bien muselé, mais a tout de même sauvé l’honneur de la Celeste sur coup franc (3-1 à la 77e), tandis que Cavani s’est vu refuser un but pour hors-jeu. Et c’est Gabigol, à peine entrée, qui scellait le score final (4-1) à la 83e.

Le minimum syndical pour l’Argentine

Pour sa part, l’Argentine a poursuivi dans la douleur sa route vers Qatar 2002 en clôturant la série de trois matches de qualifications par un court succès 1-0 face au Pérou, jeudi à Buenos Aires. L’Albiceleste a finalement inscrit 7 points lors de cette trêve internationale d’octobre, avec le nul concédé au Paraguay (0-0) et la nette victoire décrochée contre l’Uruguay (3-0). Le capitaine Messi peut rentrer à Paris avec la fierté du devoir accompli.

Dans un match fermé rendu très rugueux par l’engagement des Péruviens (20 fautes commises), l’essentiel est là au final pour l’Albiceleste, qui signe un 25e match consécutif sans défaite. Le dernier revers du vainqueur de la Copa America 2021 remonte à la demi-finale de la Copa America 2019, perdue 0-2 face au Brésil, futur lauréat.

Si omniprésent lors de la nette victoire face à l’Uruguay, Lionel Messi a bien tenté de combiner avec son compère du Paris SG, Angel Di Maria, titularisé à sa gauche, mais la finition faisait défaut chez le longiligne gaucher. C’est finalement l’attaquant de l’Inter Milan Lautaro Martinez qui parvenait à débloquer la situation en inscrivant l’unique but d’une tête rageuse au premier poteau avant la pause (41e), parfaitement servi par le défenseur Nahunel Molina en une-deux avec Rodrigo de Paul.

(L'essentiel/AFP)