Football

30 juillet 2019 07:12; Act: 30.07.2019 10:50 Print

«Pas d'indices» pour accuser Neymar de viol

La police brésilienne ne dispose pas de suffisamment de preuves pour accuser le footballeur Neymar de viol, selon le parquet.

storybild

Image d'archives de Neymar.

Sur ce sujet
Une faute?

La police brésilienne estime après enquête qu'il n'existe pas d'indices suffisants pour accuser la star du football Neymar d'avoir violé une jeune Brésilienne en mai à Paris, a annoncé lundi le parquet de São Paulo. L'enquête policière, première phase de la procédure, est terminée et doit être remise mardi au parquet, qui aura 15 jours pour décider ou non d'une inculpation, a déclaré une porte-parole du ministère public de São Paulo.

L'attaquant vedette du Paris Saint-Germain est accusé par Najila Trindade Mendes de Sousa, une jeune mannequin brésilienne, de l'avoir violée le 15 mai dans un hôtel parisien. Neymar se dit innocent et affirme que la relation qu'il a eue avec la jeune femme était consentie.

Les juges doivent décider

La police de São Paulo, où Najila Trindade a porté plainte contre Neymar, quinze jours après les faits allégués, considère qu'il n'existe pas d'indices suffisants pour accuser le footballeur d'avoir forcé la jeune femme à avoir une relation sexuelle et de l'avoir physiquement agressée.

Le parquet peut à présent demander le classement sans suite du dossier, l'inculpation de Neymar ou un complément d'enquête. La décision finale reviendra aux juges. Neymar a été interrogé le 13 juin dans un commissariat de police de São Paulo. Najila Trindade a été entendue deux fois, également à São Paulo, les 7 et 18 juin.

Le joueur a par ailleurs été entendu par la police une première fois, début juin, pour avoir diffusé sur les réseaux sociaux, pour prouver son innocence, une vidéo montrant des conversations et des images intimes avec Najila Trindade.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Cob le 30.07.2019 12:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas d’indice ou trop d’argent?

Les derniers commentaires

  • Cob le 30.07.2019 12:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas d’indice ou trop d’argent?