Football

23 octobre 2021 09:30; Act: 23.10.2021 13:18 Print

Patrice Evra révèle avoir été victime d’abus sexuels

L’ancien joueur de Manchester United et de l’équipe de France a fait des révélations à l’occasion de la sortie de son livre.

storybild

Patrice Evra a longtemps caché ce lourd passé. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Patrice Evra, l’ex-joueur de l’équipe de France et de Manchester United, a affirmé vendredi avoir été victime d’abus sexuel lorsqu’il était adolescent. Dans une interview accordée au Times à l’occasion de la parution de son autobiographie, Patrice Evra, aujourd’hui âgé de 40 ans, a précisé avoir été victime de cet abus alors qu’il avait 13 ans et encore à l’école.

Il a ajouté qu’il avait été beaucoup plus difficile de révéler les faits à sa mère que d’en parler dans son autobiographie ou lors d’interviews.

«Bien entendu, elle était très choquée», a-t-il déclaré au quotidien britannique. «C’était un moment difficile pour moi et je ne l’ai toujours pas dit à certains de mes frères et sœurs ainsi qu’à des amis proches», a-t-il ajouté. L’ancien arrière, né à Dakar, a indiqué qu’il avait décidé de rendre cette affaire publique pour venir en aide à d’autres enfants qui pourraient se trouver dans une situation similaire.

«Je ne cherche pas à ce que les gens ressentent de la pitié, c’est une situation difficile», a-t-il dit. «Une mère ne s’attend pas à entendre de telles choses de son propre enfant». «Je ne lui ai dit que maintenant alors que j’ai 40 ans. Cela a été un gros choc pour elle avec beaucoup de colère».

Pour les autres enfants

«Tu ne dois pas le mettre dans ton livre, c’est privé, Patrice», m’a-t-elle dit. Mais je lui ai répondu que ce n’était pas à propos de moi mais des autres enfants et elle m’a répondu que c’était OK, qu’elle comprenait».

L’ex-joueur a précisé qu’il n’avait pas déposé plainte contre son agresseur qui, a-t-il affirmé, était l’un de ses professeurs. «La première chose que ma mère m’a dite est: «Si tu ne le fais pas, je le ferai. S’il est encore vivant, je vais le tuer». Mais j’ai enterré cela si profond en moi que je n’ai pas pensé à déposer plainte».

Evra a ajouté que lorsqu’il avait 24 ans et jouait alors pour Monaco, il avait reçu un appel de la police concernant son agresseur présumé mais qu’il avait été incapable de dire ce qui lui était arrivé. «Vivre avec ça est l’un de mes plus grands regrets parce que j’aurais pu aider tant de gens», a-t-il déploré.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • zaz le 23.10.2021 11:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo monsieur, un vrai et bel exemple de courage.

  • pourquoi on ne les croit pas le 23.10.2021 10:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tabou au Luxembourg , il y a des victimes d abus sexuels mais aussi les victimes d abus psychologiques qu on sous estime. Combien de victimes ont dû quitter l école ou leur travail et le bourreau continu sa perversité (il/ellepeut être âgé)?On doit croire les victimes et les protéger quel que soit l âge ! De 0 à 117 ans.Les pervers narcissiques/pédophiles repèrent la gentillesse ou la fragilité de sa proie et attaque. Il y a aussi de pervers et pédophiles bien positionnés socialement bon job!

  • pourquoi on ne les croit pas le 23.10.2021 10:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une fille sur trois, et un garçon sur cinq pourraient subir des violences sexuelles avant l’âge de 18 ans. Dans 80 % des situations, l’auteur de ces agressions serait un proche de l’enfant. pédocriminels sexuels peut être célibataire ou marié et avoir lui-même des enfants, mener une vie sociale normale, jouir de l’estime de son entourage, et occuper parfois une position d’autorité et de confiance

Les derniers commentaires

  • Sun le 23.10.2021 16:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’ai du mal avec cette personne… Autant j’ai énormément de compassion mais avec lui, j’ai du mal… 

  • blablabla le 23.10.2021 14:02 Report dénoncer ce commentaire

    faut bien vendre son livre… Si c‘est vrai pourquoi il le dit maintenant seulement. Désolé mais je peine toujours à croire ces célébrités qui ont tous eu des déprimes, subit des sévices sexuels et autres problèmes, qui en souffrent tellement mais peuvent bien en parler dans des livres ou sur les réseaux sociaux… des années après, sans preuves ou plaintes. Il y a cependant beaucoup de vrais victimes…

  • @@@ le 23.10.2021 13:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    très bon raisonnement mais un peu trop violent à mon goût. pourquoi tout de suite dire des mots qui fâche comme flic raciste? ce n'est que mon sentiment personnel sans lien avec sa couleur de peau.

  • Bolitho Novels le 23.10.2021 11:56 Report dénoncer ce commentaire

    Richard Bolitho est accueilli à coups de canons. Il comprendra très vite que ce n’est pas du goût de tout le monde ... Honneur aux braves (A. Kent)

  • levez les tabous au luxembourg le 23.10.2021 11:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans le monde des soins il y a des abus sexuels et abus violences psychologiques sur Les soignants qui en parlent peu officieusement mais ne l écrivent pas dans les transmissions officiellement,les soignants ont peur.Au Luxembourg Il faut se taire il n y a pas de pervers chez les malades, les personnes handicapées ou âgées ? Ils sont protégés ? Il faudrait lever ce tabou et protéger tout le monde si les soignants ont peur, je n ose même pas imaginer les enfants face à leur pervers !

    • Arthur le 23.10.2021 15:05 Report dénoncer ce commentaire

      Vous auriez des preuves ? Quelles sont vos sources ?