Football - Ligue 1

15 mars 2019 07:37; Act: 15.03.2019 16:07 Print

Rabiot mis à pied par le Paris SG jusqu'à fin mars

Le milieu de terrain parisien a été sanctionné par son club, qui lui reproche sa sortie en boîte de nuit au soir de l'élimination en 8e de Ligue des champions par ManU.

storybild

Les relations entre Adrien Rabiot et la direction du club parisien sont de plus en plus tendues. (photo: AFP/Franck Fife)

Sur ce sujet
Une faute?

«Adrien Rabiot a bien reçu une lettre de mise à pied à titre conservatoire», a confirmé à l'AFP une source proche du dossier, sans en préciser les motifs. Selon L'Équipe, Rabiot a été sanctionné par son club en raison d'une sortie en boîte de nuit au soir de l'élimination du PSG en 8e de finale de Ligue des champions contre Manchester United, la semaine passée. Mais aussi pour son «like» sur une vidéo de joie postée par l'ancien Mancunien Patrice Evra dans les travées du Parc des Princes.

«Je trouve inacceptable l'attitude et le manque de professionnalisme d'un joueur comme Adrien Rabiot envers le club, ses coéquipiers et ses supporters. Je rappelle que jusqu'au 30 juin 2019, il fait partie de notre effectif», avait fustigé le directeur sportif du PSG, Antero Henrique, sur RMC Sport, après la virée nocturne de son joueur.

«Bien sûr que c'est décevant»

Le jeune milieu défensif, âgé de 23 ans, et son club formateur s'opposent dans une guerre froide depuis plus de trois mois et l'échec des négociations sur sa prolongation de contrat, synonyme de départ sans contrepartie financière pour le PSG cet été. «Ce n'est pas moi qui ai choisi cette situation-là. Ce n'est pas un choix de ma part», a assuré Rabiot, jeudi, à la chaîne Infosport +.

«Moi, je suis à disposition. Tout va bien, je suis en pleine forme. Si je pouvais jouer... Mais la direction en a décidé autrement». Interrogé par la chaîne d'information sportive sur son sentiment après l'élimination en huitième de finale du PSG, Rabiot a confié que la nouvelle désillusion européenne de son club lui faisait «mal». «Je suis toujours joueur du club malgré ce qu'on peut dire. Je suis toujours sous contrat», a-t-il expliqué. «Je suis avec mes coéquipiers, bien sûr que c'est décevant. Parce que ce n'est pas la première fois que ça se passe comme ça».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • John le 15.03.2019 14:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le PSG se ridiculise en essayant de ne pas payer les derniers moi de salaire à son joueur qu’il ne veut plus. Au final il paiera encore plus cher aux prud’hommes. Ce club veut jouer dans la cour des grands mais ses dirigeants se comportent comme des amateurs.

  • Che Guevara le 15.03.2019 11:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a eu raison d'aller en boîte de nuit etant donné quil n'a ete retenu pour jouer il peut faire ce qu'il veut non Neymar il c'est fait opérer a Barcelone et on le voit faire la fête au carnaval de Rio et la personne ne dit C'est comme dans toutes les sociétés quand le patron ne peut pas te voir ils inventent n'importe quoi pour te condamner

  • Sylvie le 15.03.2019 09:02 Report dénoncer ce commentaire

    Le pauvre, il était tellement déçu et frustré par la défaite que le "grand PSG" a subit par ManUnited, qu'il se voyait obligé de s'éclater en boîte de nuit.

Les derniers commentaires

  • John le 15.03.2019 14:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le PSG se ridiculise en essayant de ne pas payer les derniers moi de salaire à son joueur qu’il ne veut plus. Au final il paiera encore plus cher aux prud’hommes. Ce club veut jouer dans la cour des grands mais ses dirigeants se comportent comme des amateurs.

  • Che Guevara le 15.03.2019 11:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a eu raison d'aller en boîte de nuit etant donné quil n'a ete retenu pour jouer il peut faire ce qu'il veut non Neymar il c'est fait opérer a Barcelone et on le voit faire la fête au carnaval de Rio et la personne ne dit C'est comme dans toutes les sociétés quand le patron ne peut pas te voir ils inventent n'importe quoi pour te condamner

  • Sylvie le 15.03.2019 09:02 Report dénoncer ce commentaire

    Le pauvre, il était tellement déçu et frustré par la défaite que le "grand PSG" a subit par ManUnited, qu'il se voyait obligé de s'éclater en boîte de nuit.