Fin d'une époque

24 septembre 2020 18:51; Act: 25.09.2020 13:45 Print

Suarez «fier d'être entré dans l'histoire» du Barça

L'attaquant uruguayen, qui a rejoint l'Atlético Madrid, dans la nuit de mercredi à jeudi, était très ému lors de sa cérémonie d'adieux au club organisée ce jeudi, à Barcelone.

Sur ce sujet
Une faute?

«Arriver ici et jouer au Barça est un rêve devenu réalité. Parvenir aux chiffres auxquels je suis parvenu, je ne l'imaginais pas», a déclaré Suarez, 3e meilleur marqueur de l'histoire du club catalan (198 buts, derrière César Rodriguez et Messi), lors d'une cérémonie d'adieux aux côtés du président du club, Josep Maria Bartomeu, ce jeudi midi.

«Je suis fier d'être entré dans l'histoire de ce club, d'être le troisième meilleur marqueur et de m'en aller de la manière dont je m'en vais», a souligné Suarez, devenu depuis 2014 l'un des meilleurs n°9 de l'histoire du club blaugrana, et qui a dû essuyer ses larmes avant de parler.

«Je n'avais aucun doute là-dessus»

«Au FC Barcelone, tu dois constamment briller au maximum et tu ne sais jamais combien d'années cela peut durer. Donc je suis fier d'avoir tenu (si longtemps) à ce niveau et d'avoir toujours performé de la meilleure manière», a ajouté l'avant-centre international uruguayen (113 sélections), qui abandonne le club après six saisons en Catalogne pour rejoindre un concurrent direct au titre en Liga, l'Atlético Madrid (pour 6 millions d'euros en éléments variables).

«Quand le Barça m'a communiqué qu'il ne comptait plus sur moi, il y a eu beaucoup d'appels, mais je me sentais en mesure d'aller dans une équipe qui pouvait rivaliser d'égal à égal avec les deux grandes équipes que sont le Barça et le Real Madrid. Je n'avais aucun doute là-dessus», a détaillé le «Pistolero».

«Ce sera quelque chose de beau»

«Je pars avec beaucoup d'envie, avec un gros enthousiasme, parce que ce nouveau défi m'attire beaucoup», a assuré le natif de Salto. La prochaine rencontre face au FC Barcelone avec les «Colchoneros» est programmée en novembre, dans le cadre de la 10e journée de Liga.

«Évidemment que (ces matches) sont spéciaux, quand tu affrontes ton ancienne équipe, tes amis, tes ex-coéquipiers qui te connaissent et que tu connais aussi. On essaiera de faire du mieux possible chacun pour son équipe, et ce sera quelque chose de beau», a prévu Suarez. Selon la presse espagnole, l'avant-centre est attendu jeudi après-midi à Madrid, où il doit encore passer son examen médical, signer son nouveau contrat et intégrer sa nouvelle équipe.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.