Football - Ligue des champions

21 octobre 2020 11:31; Act: 21.10.2020 11:38 Print

Tuchel de plus en plus contesté au Paris SG

Premier technicien à emmener le PSG en finale de la Ligue des champions, Tuchel n'a guère profité du totem gagné à l'issue de cette épopée et se trouve fragilisé.

storybild

L'entraîneur parisien est apparu sans ressources ni idées lors de la rencontre face à Manchester United. (photo: AFP/Franck Fife)

Sur ce sujet
Une faute?

Fringant finaliste de Ligue des champions en août, le Paris SG fait aujourd'hui grise mine, après une embarrassante défaite inaugurale contre Manchester United mardi (1-2) qui a mis en lumière tous ses défauts, à commencer par les choix de l'entraîneur Thomas Tuchel, fragilisé. Mauricio Pochettino a démontré à ses dépens la fragilité de ce statut: finaliste avec Tottenham en 2019, il avait été limogé cinq mois plus tard.

Les piques en public entre le technicien et le directeur sportif Leonardo, au sujet du mercato, ont rappelé qu'en interne, l'Allemand ne faisait pas l'unanimité, et qu'une mauvaise série pourrait menacer son poste, alors que son contrat s'achève en juin prochain. Or, après deux mois, il compte déjà deux gros échecs: le «Clasico», perdu le 13 septembre contre Marseille (1-0) pour la première fois en neuf ans, et Manchester United, pour la reprise en C1.

Le schéma de jeu en question

Si ses joueurs avaient montré un trop-plein d'agressivité contre l'OM (trois exclusions), face aux Anglais, ils ont fait tout l'inverse, en livrant une copie «sans intensité, sans contre-pressing, sans "spirit"», a reconnu Tuchel. Un match «assez nul et carrément raté (...) jusqu'à rendre la position de Thomas Tuchel rapidement inconfortable», écrit mercredi le quotidien Le Parisien.

Face aux Mancuniens, son principal fait d'armes tactique a été de passer du 4-3-3 au 4-2-3-1 à la mi-temps, ce qui a permis au PSG de réaliser une bonne entame de deuxième période et d'égaliser. En conférence de presse, Tuchel a justifié ce changement non par la nécessité, mais la contrainte liée à la blessure du milieu Idrissa Gueye. Derrière ce choix se posent les questions du schéma de jeu, et plus largement celle du collectif.

Les «Quatre fantastiques» rarement réunis

«Cela fait deux ans qu'il est à la tête de l'équipe et quand ses individualités ne sont pas décisives, le jeu collectif est inexistant pour compenser», estime le journal sportif L'Équipe. Sa philosophie est claire: mettre Neymar, Kylian Mbappé et Angel Di Maria dans les meilleures conditions, et espérer un coup de génie de leur part. Or, ces trois-là sont tous passés au travers mardi.

Pour sa défense, les absences de Marquinhos et Marco Verratti ont été criantes dans la construction de jeu. Les blessures, les suspensions, les cas de Covid-19 et le calendrier international chargé ont aussi fait que le PSG a très peu joué avec son équipe type depuis la rentrée. Tuchel n'a disposé qu'une seule fois de ses «Quatre fantastiques» au complet, à Reims (2-0) le 27 septembre. Pas le genre de match où ils sont attendus...

Un joker grillé

«Avec une saison comme ça, l'équipe nationale, le coronavirus, sans préparation et avec un programme comme ça, j'ai peur qu'on paie le prix en octobre, novembre, décembre, janvier», disait Tuchel, début octobre. On y est. Pour l'année de son cinquantième anniversaire, le club a convoqué un autre souvenir, désagréable: celui de la défaite contre le CSKA Moscou (1-3) en 2004, avec un triplé de Sergueï Semak. C'était la dernière fois que le PSG avait perdu à domicile en phase de groupes de la C1.

Les Parisiens ont grillé leur joker, et doivent vite se remobiliser au vu du calendrier qui les attend, avec deux déplacements en deux semaines, chez les Turcs de Basaksehir, mercredi, puis au RB Leipzig, pour un remake de la dernière demi-finale. Une nouvelle défaite pourrait faire très mal pour la première place et même, la qualification. «On va apprendre beaucoup. Dans ce groupe, tu ne peux pas faire beaucoup d'erreurs. Il faut aller gagner en Turquie», a résumé Ander Herrera. Sans quoi Thomas Tuchel risque sans doute très gros.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • vdv le 21.10.2020 11:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La faute tombe toujours sur le entraîneur, mes les chèvres millionnaires que ne mouille pas le maillot ?? Dehors Neymar plombe le PSG

  • DOUDOU le 21.10.2020 18:13 Report dénoncer ce commentaire

    PSG une bonne équipe de ligue 1. Mais pour la C1 il y a beaucoup de boulot à faire.C'est pas cette année qu'ils ( Neymar, MPappé, Di Maria) vont la gagner la C1. Mancheter United a gagné 3-0 (1 but contre sans camp). Les meilleurs attaquants du monde ( d'après certains spécialistes Français) et plus chers ont étaient inexistants voir invisibles.

  • l'essentiel le 21.10.2020 17:15 Report dénoncer ce commentaire

    aucun entraineur digne de ce nom ne veut entrainer un club de ce genre.

Les derniers commentaires

  • unicorn le 22.10.2020 10:43 Report dénoncer ce commentaire

    Il devient de plus en plus apparent que Tuchel ne sait pas donner à son équipe un jeu offensif. Celui-ci ressemble à celui de nos équipes de jeunes au Luxembourg, où il y a 1-2 jeunes nettement supérieurs aux autres pour faire la différence et tout passe par eux pour gagner et cela marche souvent. Mais au niveau professionnel, les actions de Neymar avec Mbappé deviennent prévisibles et inefficaces.

  • DOUDOU le 21.10.2020 18:13 Report dénoncer ce commentaire

    PSG une bonne équipe de ligue 1. Mais pour la C1 il y a beaucoup de boulot à faire.C'est pas cette année qu'ils ( Neymar, MPappé, Di Maria) vont la gagner la C1. Mancheter United a gagné 3-0 (1 but contre sans camp). Les meilleurs attaquants du monde ( d'après certains spécialistes Français) et plus chers ont étaient inexistants voir invisibles.

  • l'essentiel le 21.10.2020 17:15 Report dénoncer ce commentaire

    aucun entraineur digne de ce nom ne veut entrainer un club de ce genre.

    • Maradona le 21.10.2020 18:25 Report dénoncer ce commentaire

      Avec des joueurs pareils même pas besoin d'un entraîneur...des joueurs super blasés qui n'ont aucun amour au maillot de Paris mais qui pense qu'à ce qu'ils vont poster comme publications sur instagram après le match !!! Faut souligner que Manchester est en très mauvaise forme dans le championnat anglais !!!

  • Constat le 21.10.2020 16:10 Report dénoncer ce commentaire

    Quand Verrati n'est pas là, le PSG tousse. Ce n'est pas normal.

  • Pourtant le 21.10.2020 14:19 Report dénoncer ce commentaire

    Pourtant à entendre les supporters, ils ont la meilleure équipe de l'univers....