Football en Lorraine

05 décembre 2019 15:33; Act: 05.12.2019 17:25 Print

Un arbitre agressé par un joueur de... Terville

VOLKRANGE - Une semaine après l'affaire du sexe mordu, le club de football de Terville se retrouve une nouvelle fois au cœur de l'actualité, rubrique «faits divers».

Sur ce sujet
Une faute?

Une semaine après le match Terville-Sœtrich (2e Division, groupe A) du dimanche 17 novembre, après lequel un joueur tervillois s'est fait mordre le pénis par un adversaire, le club de la banlieue de Thionville a une nouvelle fois fait parler de lui. Le dimanche 24 novembre, la rencontre entre Volkrange et Terville n'est pas allée à son terme. Un des juges de touche qui officiait ce jour-là, a en effet été victime d'une agression de la part d'un joueur tervillois, juste avant la pause, relate Le Républicain Lorrain.

Expulsé par l'arbitre central après des propos injurieux envers un juge de touche, le joueur tervillois n'a manifestement pas accepté la sanction. Profitant d'un moment de confusion, il est venu asséner un coup à l'arrière du crâne de la victime. Le match a été immédiatement arrêté. Le juge de touche, qui a porté plainte au commissariat, a dû observer un jour d'arrêt de travail, à cause d'étourdissements.

«Les commissions du district sont souveraines dans les sanctions qu'elles appliquent, a précisé à L'essentiel Emmanuel Saling, directeur général du District mosellan de football. Il faudra bien sûr identifier clairement les responsabilités, en toute impartialité. Si c'est nécessaire, un instructeur pourra être nommé pour démêler le vrai du faux. La coïncidence entre les deux affaires n'influencera pas le barème des sanctions».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nico le 05.12.2019 17:16 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai grandi et joué à Terville sans aucun problème, depuis tout petit on nous a appris le respect (Merci M GUTH, Momo et les autres) Ces valeurs se perdent malheureusement ...

  • bibi le 05.12.2019 22:10 Report dénoncer ce commentaire

    de tout temps à Terville,le club a fait parler de lui mais jamais dans le bon sens

  • Mecdu54 le 06.12.2019 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    Quel exemple pour les enfants qui font du football!!! entre les insultes, violences contre les arbitres, de la part des joueurs mais également de la part des supporteurs ou de parents de joueurs!!! les valeurs ce sont évaporées voir perdues depuis longtemps. N'est il pas temps de remettre de la discipline et de l'ordre dans ce milieu? Les sanctions n'ont pas valeur d'exemple. La seule solution serait peut être que les arbitres de terrain et de touche décident d'un commun accord de ne plus arbitrer aucun match tant que les clubs, les ligues fédérales ou régionales ne prennent des mesures fortes

Les derniers commentaires

  • Ronaldo 1998 le 03.02.2020 09:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui étant ancien footballeur haujourd hui je n aime plus le foot car ce n est plus du sport pour s amuser c est devenu la guerre à tous les degrés

  • Mecdu54 le 06.12.2019 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    Quel exemple pour les enfants qui font du football!!! entre les insultes, violences contre les arbitres, de la part des joueurs mais également de la part des supporteurs ou de parents de joueurs!!! les valeurs ce sont évaporées voir perdues depuis longtemps. N'est il pas temps de remettre de la discipline et de l'ordre dans ce milieu? Les sanctions n'ont pas valeur d'exemple. La seule solution serait peut être que les arbitres de terrain et de touche décident d'un commun accord de ne plus arbitrer aucun match tant que les clubs, les ligues fédérales ou régionales ne prennent des mesures fortes

  • Maison le 06.12.2019 07:36 Report dénoncer ce commentaire

    La réaction du joueur doit être sanctionnée mais il faut aussi avouer que parfois le juge de ligne n'est pas très "juste" (un membre de chaque équipe comme il en faut 2). C'est ce qu'on appel "l'arbitrage maison" donc si sur chaque action litigieuse, le juge de ligne donne raison à l'équipe à domicile je peux comprendre que ça énerve les visiteurs. Quand on accepte d'être juge de ligne, il faut le faire en se disant qu'on est totalement neutre !!

    • jean dupont le 06.12.2019 09:49 Report dénoncer ce commentaire

      Sauf que dans c e cas l'arbitre était un arbitre désigné par la ligue.... Rémunération entre 25 et 50 €.....

  • bibi le 05.12.2019 22:10 Report dénoncer ce commentaire

    de tout temps à Terville,le club a fait parler de lui mais jamais dans le bon sens

  • arnaud le 05.12.2019 18:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme partout le foot n' es plus un art mais du marketing et malheureusement au plus bas niveau ça deviens un defouloire. L' image de la société se reflète dans tout. Et c' est sincèrement mediocre

    • Mecdu54 le 06.12.2019 12:32 Report dénoncer ce commentaire

      Apparemment et de plus en plus souvent. Et quand ce ne sont pas les joueurs eux mêmes ce sont également les parents qui s'y mettent. Il n'y a plus de respect de l'arbitre. Je pense que les arbitres devraient tous faire grève dès qu'un incident de ce type se produit. Et ce tant que les clubs et les autorités sportives ne prennent pas des mesures fortes pour que les violences, insultes et agressions sur et en dehors du terrain s'arrêtent. Pas d'arbitres, pas de matches. Chacun devrait prendre ses responsabilités.