Cambriolage à Londres

17 janvier 2020 19:49; Act: 17.01.2020 19:54 Print

Un butin à 500 000 livres volé chez un footballeur

Le domicile de Mamadou Sakho a été visité par des inconnus cette semaine, en l'absence de la famille du joueur. Le butin des malfaiteurs est énorme.

storybild

Mamadou Sakho joue désormais à Crystal Palace. (photo: AFP/ben Stansall)

Une faute?

Des cambrioleurs se sont emparés d'un butin d'une valeur de 500 000 livres (587 000 euros) dans la maison londonienne du footballeur français Mamadou Sakho, qui évolue en Premier League en Angleterre, a indiqué vendredi le quotidien londonien Evening Standard. «Tout est ok. Moi et ma femme, on est ok», a déclaré Mamadou Sakho, 29 ans, au journal, selon lequel le défenseur et international français de Crystal Palace loue sa maison à l'ex-joueur français Nicolas Anelka.

La police londonienne a diffusé mercredi la photo d'une femme avec laquelle elle souhaite s'entretenir, à la suite du cambriolage commis le 27 décembre dernier, dans le cossu quartier de Wimbledon, dans le sud-ouest de la capitale britannique. «Nous pensons que deux suspects ont commis ce cambriolage mais nous aimerions parler à la femme photographiée, qui a été vue près de l'endroit le jour de l'incident», a précisé la police, qui n'a pas identifié les victimes du vol. Selon l'Evening Standard, il s'agit de Mamadou Sakho et de sa femme, qui étaient absents avec leurs trois enfants lors du cambriolage, qui aurait eu lieu à la mi-journée.

La zone a été ciblée par plusieurs cambriolages ces dernières années, notamment par Astrit Kapaj, un cambrioleur virtuose surnommé «rôdeur de Wimbledon» par la presse et finalement condamné en 2019 à quatorze ans de prison, après avoir échappé de longues années à la police. Il s'était notamment introduit chez l'ancien joueur de tennis Boris Becker, ainsi que dans la maison d'Anelka alors que ce dernier était présent, selon la presse.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • poulet57 le 17.01.2020 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une montre peut être. On ne vit pas dans le même monde

  • Gilou le 18.01.2020 09:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si c'est du cash, c'est du lourd : on ne garde pas autant d'argent chez soi

Les derniers commentaires

  • Gilou le 18.01.2020 09:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si c'est du cash, c'est du lourd : on ne garde pas autant d'argent chez soi

  • poulet57 le 17.01.2020 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une montre peut être. On ne vit pas dans le même monde