Football en Italie

05 décembre 2019 13:15; Act: 05.12.2019 13:49 Print

Un journal sportif italien accusé de racisme

En annonçant le choc de vendredi entre l’Inter et la Roma, le «Corriere dello Sport» a publié des photos de Smalling et Lukaku sous le titre «Black Friday».

storybild

Le journal a dû répondre à la polémique. (photo: Corriere dello Sport)

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que le football italien est régulièrement confronté à des actes racistes dans les stades, la dernière une du Corriere dello Sport a créé une polémique dans le pays. Pour illustrer son article de présentation sur le choc Inter Milan – AS Rome, prévu vendredi, le journal sportif a publié des photos de Romelu Lukaku et Chris Smalling, sous le titre «Black Friday».

Les deux joueurs étant respectivement noir et métis, la polémique a rapidement enflé. Certains ont évoqué une provocation, du mauvais goût, voire un choix raciste. L’AS Rome, où évolue Chris Smalling, a qualifié la une du journal de «terrible».

Le Corriere a tenté de se justifier. Dans l’article initial, il évoquait déjà deux joueurs en pointe dans «la lutte contre le racisme» et «symbole de résurrection de leurs équipes». Puis jeudi midi, après la polémique sur les réseaux sociaux, un éditorial a été publié, dans lequel le journal dénonce les attaques qu’il subit. «Un titre innocent, certes perfectible», est-il notamment indiqué, mais qui «est transformé en poison par ceux qui ont déjà le poison en eux».

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • de pire en pire le 05.12.2019 17:27 Report dénoncer ce commentaire

    on ne peut meme plus dire "Black" ca devient vraiment de l'extremisme a l'envers.

  • Icaro le 05.12.2019 15:06 Report dénoncer ce commentaire

    Ce que certains journalistes (je respecte les vrais journalistes) publient est souvent une manière de faire le buzz, se rendent-ils compte que beaucoup de gens lisent leurs articles et que leur aperçu de la réalité est conditionné par ces informations (ou désinformations) ? Donnez (certains journalistes) de l’engrais à la mauvaise herbe et étonnez-vous après du résultat

  • Ben-J le 04.01.2020 09:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est une honte je suis sûr que cette une a du en blesser ad vitam eternam plus d’un

Les derniers commentaires

  • Ben-J le 04.01.2020 09:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est une honte je suis sûr que cette une a du en blesser ad vitam eternam plus d’un

  • FullmétalJF le 05.12.2019 21:58 Report dénoncer ce commentaire

    Vu ce qui se passe actuellement dans les gradins italiens et la polémique sur le sujet, ils auraient dû éviter ce jeu de mot un peu facile qui, quelque part, met de l'huile sur le feu même s'il n'est en rien injurieux.

  • de pire en pire le 05.12.2019 17:27 Report dénoncer ce commentaire

    on ne peut meme plus dire "Black" ca devient vraiment de l'extremisme a l'envers.

  • Icaro le 05.12.2019 15:06 Report dénoncer ce commentaire

    Ce que certains journalistes (je respecte les vrais journalistes) publient est souvent une manière de faire le buzz, se rendent-ils compte que beaucoup de gens lisent leurs articles et que leur aperçu de la réalité est conditionné par ces informations (ou désinformations) ? Donnez (certains journalistes) de l’engrais à la mauvaise herbe et étonnez-vous après du résultat

  • Encore et encore le 05.12.2019 13:35 Report dénoncer ce commentaire

    En ce moment, l'Italie ne vit que de débats et discussions. Vivement que cela cesse et que l'Italie redevienne un pays agréable.