Football - Premier League

02 décembre 2019 17:29; Act: 02.12.2019 17:51 Print

Un sans-​​faute pour son 1er match dans l'élite à 33 ans

David Martin n'a pas pu cacher son émotion, après la victoire de West Ham contre Chelsea. Les Hammers étaient l'équipe de son enfance et celle de son père, gardien international.

Sur ce sujet
Une faute?

Le sport réserve parfois de belles histoires à ceux qui s'y attendent le moins. Ce fut le cas ce week-end de David Martin. Habituel n°3 sur la liste des gardiens de West Ham United, ce Londonien s'est retrouvé devant les filets, samedi, à Stamford Bridge, stade du club rival de Chelsea, pour y disputer son tout premier match de Premier League... à l'âge de 33 ans. Martin a profité de la blessure du titulaire Lukasz Fabianski et des contre-performances du remplaçant Roberto Jiménez, pour être appelé par l'entraîneur Manuel Pellegrini.

Et cette première a plutôt réussi au «débutant», puisqu'il a effectué six arrêts pour empêcher les Blues de lui marquer le moindre but. À la clé, un succès 0-1 pour les Hammers, qui étaient les héros de son enfance, le club où il avait fait ses débuts en juniors et celui où son père Alvin Martin, ex-gardien international, avait forgé sa légende entre 1978 et 1996.

On comprend aisément toute l'émotion ressentie par David Martin, qui s'est effondré au coup de sifflet final, avant d'être félicité par toute son équipe. Il s'est ensuite rendu dans les tribunes vers les places de presse pour enlacer son père, qui officie comme consultant pour des chaînes sportives. Un moment fort, indescriptible. Et si le fils était à nouveau aligné mercredi soir, à Wolverhampton, pour le prochain match de West Ham?

(L'essentiel)