Football - Bundesliga

19 juin 2020 14:22; Act: 19.06.2020 14:36 Print

Un sprint haletant pour la qualification en C1

Cette saison, la «bande des cinq» (Bayern, Dortmund, Leipzig, Leverkusen, Mönchengladbach) a creusé l'écart. Problème: Il n’y a que quatre qualifiés pour la prochaine Ligue des champions.

storybild

Julian Nagelsmann, entraîneur de Leipzig en pleine lutte pour l’Europe. (photo: KEYSTONE)

Sur ce sujet
Une faute?

«Honnêtement, la deuxième place, on s'en fout complètement. Ce qui compte, c'est la Ligue des champions». Julian Nagelsmann, l'entraîneur de Leipzig, a donné le ton de la course poursuite acharnée qui opposera son équipe à Leverkusen et Mönchengladbach lors des deux dernières journées de Bundesliga.

Pour le Bayern Munich (76 points) déjà assuré du titre, et pour le Borussia Dortmund (66 pts), l'affaire est dans le sac: ils joueront à coup sûr la plus prestigieuse compétition européenne en 2020/2021. Mais les deux dernières journées, ce samedi et le samedi 27, seront décisives pour le RB Leipzig (63 pts), le Bayer Leverkusen (60 pts) et le Borussia M'Gladbach (59 pts).

Le RB Leipzig joue très gros

L'accès à la lucrative épreuve de l'UEFA n'est pas seulement un enjeu sportif. C'est aussi un élément essentiel du développement de ces trois clubs ambitieux, aux moyens cependant encore limités par rapport aux grands d'Europe et affectés par la crise du coronavirus.

Le RB Leipzig, champion d'automne à la fin des matches allers, joue très gros samedi, à domicile contre Dortmund. S'il gagne, il s'assure mathématiquement l'accès à la Ligue des champions, et prend au moins provisoirement la deuxième place. S'il perd, il n'aura plus aucun droit à l'erreur pour la dernière journée! Les Saxons se sont mis tout seuls en danger en concédant un nul 2-2 dans le temps additionnel au barragiste Düsseldorf, mercredi, après avoir mené 2-0 jusqu'à la 87e minute.

Lerverkusen tient son destin entre les mains

Le RB, qualifié pour les quarts de finale de l'actuelle édition, qui se terminera en août au Portugal sous forme de tournoi à huit, devra aussi surmonter le choc psychologique de l'annonce, jeudi, du transfert de son buteur fétiche, Timo Werner, à Chelsea. En vertu des règles fixées par l'UEFA, le joueur déjà auteur de 26 buts en Bundesliga cette saison ne devrait pouvoir finir la C1 en août ni avec Leipzig ni avec Chelsea (qui doit jouer encore un huitième de finale retour contre le Bayern, après avoir perdu 3-0 à Londres à l'aller).

Leader du championnat d'octobre à début décembre, actuellement cinquième un point derrière Leverkusen, Mönchengladbach ne doit rien lâcher et juste espérer que ses concurrents feront un faux pas. Sans leurs deux meilleurs buteurs Alassane Pléa (problème musculaire) et Marcus Thuram (blessé à la cheville), les «Poulains» ont battu Wolfsburg 3-0, mardi, grâce à un doublé de Jonas Hofmann, qui a su faire oublier les deux Français, pour qui la saison est terminée.

Quatrième, le Bayer des pépites Kai Havertz et Moussa Diaby tient son destin entre les mains. Il lui reste un déplacement à Berlin contre le Hertha et la réception de Mayence, actuel 15e, pour valider son ticket pour la compétition reine. S'il y parvient, ce sera sa deuxième Ligue des champions consécutive: le club a été éliminé cette saison en phase de poules et reversé en Ligue Europa, où il est toujours en lice. Il doit jouer à domicile un quart de finale retour contre les Rangers (victoire 3-1 à Glasgow à l'aller), reporté en mars en raison de l'épidémie de Covid-19.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.