Formule 1

28 janvier 2013 21:14; Act: 31.01.2013 14:51 Print

Lotus F1 Team dévoile sa nouvelle E21

L'écurie a dévoilé lundi soir, sur Internet, en 15 minutes, sa nouvelle monoplace à moteur Renault, qui visera la 3e place du championnat 2013 de Formule 1 avec au volant Räikkönen et Grosjean.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
Sur ce sujet

Pour 13 000 internautes branchés sur la chaîne du Lotus F1 Team sur YouTube, le suspense n'a pas duré longtemps, en direct de l'usine d'Enstone, près d'Oxford, où est installée l'équipe anglo-luxembourgeoise appartenant au fonds d'investissement Genii Capital de Gérard Lopez. «Il n'y a jamais de compromis en F1, tout le monde fait le maximum pour viser le meilleur», a réagi Lopez, en soulignant qu'il y a «une culture spéciale à Enstone», dans ces ateliers historiques où, depuis 21 ans, des monoplaces ont été conçues pour porter les marques Toleman, puis Benetton et Renault F1, avant la reprise de l'appellation Lotus.

Lotus, 4e du championnat constructeurs en 2012, derrière Red Bull Racing, Ferrari et McLaren, est la première équipe à présenter sa F1 de 2013. «Nous voulons continuer sur la lancée de 2012 et entrer dans le top 3, pour cela nous aurons besoin de nos deux pilotes», a indiqué Eric Boullier, le directeur français du Lotus F1 Team. «Nous continuons à croire en Romain, il a le potentiel, il a gagné dans chaque championnat auquel il a participé», a ajouté Boullier au sujet de la saison 2012, très bien entamée par Grosjean (trois podiums) et moins bien terminée (accrochages spectaculaires au départ, à Spa et à Suzuka).

Comme l'E20 de l'an dernier, qui a permis à Räikkönen de terminer 3e du championnat pilotes, la E21 arbore à l'avant un museau surélevé, peu esthétique, qui était la marque de fabrique des monoplaces 2012 et devrait évoluer dans les prochaines semaines, a confié le directeur technique, James Allison. «Nous avons beaucoup travaillé et ça fait plaisir d'être les premiers à lancer une voiture excitante», a ajouté Allison, convoité par Mercedes, pour qui «les règles sont très similaires à 2012 donc la performance se jouera sur des détails, à partir de concepts sur lesquels nous travaillons depuis quelques années».

«On va tous commencer avec zéro point et ce sera plus facile pour moi car tout le monde me connaît dans l'équipe», a dit Räikkönen, champion du monde 2007 (chez Ferrari), qui revenait en F1 l'an dernier après deux saisons sabbatiques en rallye et n'a pas hésité longtemps à prolonger son contrat: «J'étais très heureux dans cette équipe, donc je ne voyais pas l'intérêt d'aller ailleurs». «Ce ne sera pas facile de faire mieux que l'an dernier, mais si on arrive à mieux se qualifier (sur la grille de départ), ce sera plus facile de gagner plus de courses», a ajouté «Iceman», vainqueur du GP d'Abu Dhabi en novembre 2012, histoire de clôturer en beauté sa première saison chez Lotus. Les premiers essais officiels en prévision de la saison 2013 débuteront le mardi 5 février sur le circuit espagnol de Jerez de la Frontera, puis deux autres séances de quatre jours seront organisées à Barcelone. Le premier GP est prévu le 17 mars à Melbourne (Australie).

(L'essentiel Online/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).