GP d'Europe

25 juin 2012 11:07; Act: 25.06.2012 11:26 Print

Schumacher et Hamilton blanchis

L'Allemand (Mercedes), 3e du Grand Prix d'Europe de F1 dimanche à Valence, et le Britannique (McLaren), qui a abandonné sur accident à l'avant-dernier tour, n'ont pas été pénalisés par la direction de course.

  • par e-mail
Sur ce sujet

Schumacher, monté sur le podium pour la première fois depuis son retour en F1 début 2010, après trois ans de congé sabbatique, était convoqué pour s'expliquer sur le fait de ne pas avoir ralenti en toute fin de course, sous le régime des drapeaux jaunes provoqué par l'accrochage d'Hamilton avec le Vénézuélien Pastor Maldonado (Williams). «Il a suffisamment ralenti à ce moment-là», ont jugé les commissaires, n'infligeant aucune pénalité à Schumacher, sept fois champion du monde de F1, qui conserve sa 3e place devant l'Australien Mark Webber (Red Bull).

Hamilton a aussi été blanchi pour son accrochage avec Maldonado, alors que les deux pilotes luttaient pour la 3e place, dans le 56e et avant-dernier tour.

Vergne écope de 10 places de pénalités au prochain GP

Le Vénézuélien a écopé de 20 secondes de pénalité, appliquées à son classement général, ce qui le fait rétrograder de la 10e à la 13e place finale. Le Japonais Kamui Kobayashi (Sauber), jugé responsable d'un accrochage avec le Brésilien Felipe Massa (Ferrari), a écopé d'une pénalité de cinq places sur la grille de départ du prochain Grand Prix, celui de Grande-Bretagne, le 8 juillet, sur le circuit anglais de Silverstone.

Enfin, le Français Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) a été pénalisé de 25 000 euros et de 10 places sur la grille de départ du prochain GP, car il a été jugé responsable de son accrochage avec le Finlandais Heikki Kovalainen (Caterham) qui a provoqué la neutralisation de la course, du 28e au 33e tour.

(L'essentiel Online/AFP)