Ligue des Champions

08 décembre 2014 15:53; Act: 08.12.2014 16:21 Print

Encore un petit effort pour la Juve et Liverpool

La Juventus Turin et Liverpool espèrent profiter mardi de la dernière journée de la phase de poules pour valider leurs tickets pour les 8e de finale de la Ligue des champions.

storybild

Face à Bâle, Liverpool devra absolument l'emporter pour éviter l'élimination. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

GROUPE A

Olympiakos (GRE) - Malmö (SWE)
Le club grec s'accroche à un infime espoir de qualification mais n'a plus son destin en mains. Il doit s'imposer contre Malmö tout en comptant sur une défaite de la Juve. Autant dire qu'il lui faudrait un miracle pour réussir son coup et qu'il se dirige plus vraisemblablement vers une place en Europa League. Suffisant pour faire oublier les soucis judiciaires du club le plus titré du pays dont le président, Evangelos Marinakis, vient d'être mis en examen pour des soupçons de matches truqués?

Juventus (ITA) - Atletico Madrid (ESP)
Le petit coup d'arrêt subi en série A contre la Fiorentina (0-0) ne devrait pas trop entamer le moral des champions d'Italie, qui ont quasiment déjà un pied au prochain tour. Alors que le vice-champion d'Europe a son billet en poche et vise la première place, la Juve n'a besoin que d'un point pour parvenir à ses fins et peut même se permettre de perdre si l'Olympiakos ne gagne pas.

GROUPE B

Liverpool (ENG) - Bâle (SUI)
Revenus dans la première partie du championnat après un succès à Leicester (3-1), les Reds espèrent acter leur léger renouveau sur la scène européenne. Il leur manque une victoire pour rejoindre le Top 16 et éloigner ainsi la crise après un début de saison calamiteux. Pendant ce temps, Mario Balotelli fait encore des siennes puisqu'il est poursuivi pour racisme par la Fédération anglaise pour un message posté sur les réseaux sociaux la semaine dernière. Bâle n'a besoin que d'un point.

Real Madrid (ESP) - Ludogorets (BUL)
Le Real, qui a égalé la meilleure série d'un club espagnol toutes compétitions confondues (18 succès), étant assuré de la première place, ce match ne présente d'enjeu que pour les Bulgares encore susceptibles d'accrocher la 3e position.

GROUPE C

Monaco (FRA) - Saint-Pétersbourg
C'est le grand soir pour l'ASM qui peut se contenter d'un nul pour retrouver les 8e, dix ans après sa dernière apparition et rejoindre le Paris SG. Le moral est au beau fixe sur le Rocher après 2 victoires de rang et Dimitar Berbatov, auteur d'un doublé à Toulouse (2-0) vendredi, semble en pleine forme. Mais attention aux Russes qui ont écrasé Krasnodar 4-0 et dominent assez largement leur championnat.

Benfica (POR) - Bayer Leverkusen (GER)
Le Bayer disputera quoi qu'il arrive les 8e de finale mais doit encore sécuriser sa 1ère place. La chance des Allemands c'est que le Benfica n'a plus rien à jouer dans cette C1.

GROUPE D

Galatasaray (TUR) - Arsenal (ENG)
Les Gunners verront pour la 15e année consécutive les rencontres à élimination directe. Mais Arsène Wenger ne peut pas négliger le voyage en Turquie. Il y a d'abord un statut de tête de série, certes très hypothétique, à aller chercher. Le technicien français doit ensuite éteindre le feu qui couve autour de lui, provoqué par des résultats pas vraiment à la hauteur en Angleterre. Les Turcs sont éliminés.

Dortmund (GER) - Anderlecht (BEL)

Dortmund n'est plus lanterne rouge en Bundesliga et a un dernier petit effort à faire pour remporter la poule. Anderlecht, certain d'être reversé en C3, ne devrait pas lui causer trop de soucis.

(L'essentiel/AFP)