Ligue des Champions - 4e journée

05 novembre 2013 16:37; Act: 05.11.2013 23:00 Print

Bayern, Real, PSG et Man City à portée des 8es

Le Bayern Munich, tenant du titre, le Real Madrid, le Paris SG et Manchester City peuvent être les quatre premiers qualifiés pour les 8es de finale de la Ligue des champions, en cas de victoires, mardi.

Voir le diaporama en grand »

Les photos de la 3e journée de C1

  • par e-mail
Sur ce sujet

Facile vainqueur de ses trois premiers matches, le Paris SG peut assurer dès mardi sa qualification pour les 8es de finale de la Ligue des champions en cas de nouveau succès au Parc des Princes face à Anderlecht, démoli 5-0 au match aller il y a deux semaines. C'est également le cas du Bayern, du Real et de Manchester City.

Aperçu des matchs de C1 de mardi, 20h45:

  • Groupe A

  • Real Sociedad (ESP) - Manchester United (ENG): les Red Devils de David Moyes, qui viennent d'enchaîner pour la première fois depuis le début de saison deux succès de rang, vont mieux. Même s'ils ne savent plus gagner à l'extérieur en Europe depuis un an et une victoire à Braga (7 nov. 2012), ils peuvent prendre une belle option pour les 8es en cas de victoire sur le terrain de la Real Sociedad. Le club de San Sebastian, battu (1-0) à l'aller à Old Trafford, est en revanche au bord de l'élimination après trois revers.

    Shakhtar Donetsk (UKR) - Bayer Leverkusen (GER): derrière United, le duel entre le Shakhtar et le Bayer devrait décider de l'identité de l'autre équipe qualifiée. Avantage Leverkusen, qui compte deux points de mieux et surtout un large succès (4-0) lors de la journée précédente qui pourrait compter en cas d'égalité de points, puisque la différence particulière prévaut pour l'UEFA.

  • Groupe B

  • Juventus (ITA) - Real Madrid (ESP): le Real, en quête d'une «decima» (une 10e C1), est à une victoire, voire même un nul, des 8es contre la Juventus. Vainqueurs fébriles du Rayo Vallecano en Liga (3-2), les Merengues retrouveront des Turinois revanchards après la défaite de l'aller (2-1). La Juve, qui reste sur cinq succès d'affilée contre le Real à domicile, est surtout en quête d'une première victoire en C1, sous peine d'entrevoir une élimination aussi précoce qu'indigne de son statut de champion d'Italie.

    FC Copenhague (DEN) - Galatasaray (TUR): le champion de Turquie peut être le grand bénéficiaire du second acte entre les deux favoris, Juve et Real, à condition de s'imposer au Danemark, où il n'est jamais simple d'y parvenir.

  • Groupe C

  • Paris SG (FRA) - Anderlecht (BEL): irrésistible avec trois victoires, toutes larges, le PSG peut se qualifier dès son 4e match s'il réédite la performance de l'aller en Belgique (5-0), qui avait tourné à la démonstration avec un Ibrahimovic stratosphérique (quadruplé). Laurent Blanc pourrait faire tourner mais Anderlecht, encore traumatisé et promis à l'élimination, tremblera quel que soit le 11 aligné.

    Olympiakos (GRE) - Benfica (POR): la lutte pour la 2e place fait rage entre les joueurs du Pirée et de Lisbonne. Le match aller au Portugal (1-1) ne les avait pas départagés, même si l'Olympiakos a longtemps cru s'imposer avant l'égalisation tardive de Cardozo.

  • Groupe D

  • Viktoria Plzen (CZE) - Bayern Munich (GER): tout va bien pour Ribéry et consorts, leaders de Bundesliga où ils viennent d'égaler le record de 36 matches consécutifs sans défaite, vieux de 30 ans, en s'imposant difficilement à Hoffenheim (2-1). Une victoire chez le dernier Plzen suffira à leur ouvrir la voie des 8e, si Moscou ne gagne pas à City. Un nul conjugué à une défaite du CSKA pourrait avoir le même effet.

    Manchester City (ENG) - CSKA Moscou (RUS): vainqueurs en Russie à l'aller (2-1), les Citizens seront également qualifiés s'ils s'imposent de nouveau contre le CSKA et que le Bayern gagne ou fait match nul. Un scénario envisageable pour des Mancuniens qui rêvent d'enfin passer la phase de groupe après deux échecs consécutifs.

    (L'essentiel Online/afp)

    Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

    «Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

    Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

    «Comment s’assurer de la validation de mon message?»

    Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

    Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

    Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

    «Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

    Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).