Ligue des champions

17 mars 2015 07:30; Act: 17.03.2015 15:01 Print

Monaco et Leverkusen doivent confirmer

Les joueurs de la Principauté tenteront de préserver contre Arsenal leur victoire de l'aller (1-3), tout comme le Bayer, vainqueur de l'Atletico Madrid il y a trois semaines (3-0).

storybild

Les Allemands de Leverkusen ont pris l'avantage à l'aller sur l'Atletico Madrid (1-0). (photo: AFP/Patrik Stollarz)

  • par e-mail
Sur ce sujet

L'Atletico Madrid est à la peine ces dernières semaines, au point que le vice-champion d'Europe 2014 se retrouve menacé d'élimination dès les huitièmes de finale de la Ligue des champions mardi contre Leverkusen, vainqueur 1-0 au match aller. Pour la seconde manche au stade Vicente-Calderon, les champions d'Espagne se rassureront en se disant qu'ils n'ont plus perdu à domicile sur la scène européenne depuis plus de deux ans. Mais la dynamique actuelle de l'Atletico est si inégale et celle du Bayer si favorable que les Madrilènes ne sont pas si éloignés du gouffre avant ce choc décisif. «Nous avons du mal à marquer, même si le plus préoccupant serait de n'avoir pas d'occasions de but», a relativisé le coach Diego Simeone. «Dans le football, il y a des moments dans une saison où on est plus ou moins efficace face au but. Mais je vois l'équipe en progrès. Il faut continuer, se retrousser les manches et bien préparer le match de mardi». Les raisons de cette disette offensive sont diverses: Koke, l'un des meilleurs passeurs madrilènes, n'est revenu de blessure que début mars, et les deux meilleurs buteurs de l'équipe, Antoine Griezmann et Mario Mandzukic, ont été tour à tour suspendus. -

De son côté, Monaco, qui reçoit mardi Arsenal, est conscient du défi: malgré le gros avantage pris à l'aller (victoire 3-1), son rêve de top huit européen passera par une performance de haut niveau. L'équipe de la Principauté a pour elle la forme du moment. En 2015, elle n'a essuyé que deux défaites, pour dix victoires et quatre nuls. Même avec un nombre élevé de blessés ou de suspendus, l'équipe a su rester constante à un très bon niveau de performance. Progressivement, Monaco, dont le système défensif est désormais vanté à travers l'Europe, parvient également à marquer plus de buts. Aux trois inscrits à l'Emirates Stadium à l'aller, en sont venus s'ajouter six autres à Annecy contre Evian/Thonon et contre Bastia, sur les deux dernières sorties en L1. Ce point est crucial avant d'aborder ce retour contre Arsenal. «Il faudra faire attention défensivement, être appliqué et solidaire, explique de défenseur international tunisien Aymen Abdennour. Cela va être compliqué. Notre équipe défend bien. Mais on sait aussi bien attaquer. J'espère qu'on marquera». Contre un adversaire qui n'a rien à perdre, les Monégasques devront effectivement savoir contrer avec efficacité. Car les hommes d'Arsène Wenger, dans l'obligation d'inscrire au minimum trois buts pour se qualifier, devraient très rapidement tenter d'étouffer leurs adversaires.

(L'essentiel/AFP)