Foot/Ligue des Nations

12 octobre 2018 10:00; Act: 12.10.2018 11:10 Print

Le Luxembourg peut creuser l'écart à Minsk

Le Luxembourg affronte le Belarus, ce vendredi soir, à Minsk, avec l'objectif d'au moins conserver la tête de son groupe de Ligue des Nations.

storybild

Même un Belarus-Luxembourg, habituel match de bas de tableau en phases éliminatoires classiques, se transforme en affiche au sommet en vue des barrages de qualifications à l'Euro 2020. (photo: Editpress/Gerry Schmit)

Sur ce sujet

Il faudra s'y faire. Avec la Ligue des Nations, finis les 8-0 contre la Suède ou les 6-0 contre Israël. Le Luxembourg peut enfin jouer les gros bras dans des matches de compétition officielle. Dans la Ligue D, c'est même lui qui distribue les gifles. La Moldavie a été humiliée à Josy-Barthel 4-0, avant un 0-3 tout en gestion à Saint-Marin. Oui, le Luxembourg est premier de son groupe avec 6 points et un goal average de +7. Un autre monde cette Ligue des Nations...

Même un Belarus-Luxembourg, habituel match de bas de tableau en phases éliminatoires classiques, se transforme en affiche au sommet en vue des barrages de qualifications à l'Euro 2020. Rien que ça! Ça tombe bien, tenir tête au Belarus (quatre nuls), ou le battre (deux succès dont une victoire 0-1, à Gomel, en 2007), le Luxembourg sait faire.

Un cuisinier recruté!

En plus, ce vendredi soir, l'équipe nationale sera à nouveau presque au complet. Chanot, Jans, Martins ou encore Joachim seront tous là. Mais pour un tel «choc» en terre hostile, Luc Holtz a tout de même demandé du renfort. Dany Mota (Virtus Entella) ou Ryan Johansson (Bayern Munich) ont-ils enfin décidé de rejoindre les Lions rouges? Non.

Pour mettre toutes les chances de son côté, la FLF a recruté... un cuisinier. «On prend des précautions, dans certains pays, on aime perturber la préparation des adversaires», explique Luc Holtz. L'affaire de l'intoxication alimentaire aux spaghettis de 2015 n'a pas encore été digérée, mais le sélectionneur reste affamé.

(L'essentiel/Philippe di Filippo)