Footballeur luxembourgeois

29 septembre 2021 16:09; Act: 29.09.2021 17:31 Print

«Sur le but de Séba, on a dû réveiller toute la rue»

LAMADELAINE - À distance, la famille de Sébastien Thill a vécu avec beaucoup d'intensité le but victorieux de l'international grand-ducal, face au Real Madrid.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Avec des étoiles plein les yeux, et même encore quelques larmes. Au lendemain de l’authentique exploit de Sébastien Thill en Ligue des champions, sa famille nous a reçus, ce mercredi après-midi, à Lamadelaine. Ce but victorieux du Luxembourgeois, avec le Sheriff Tiraspol, au Stade Bernabeau face au Real Madrid, on risque d’en parler encore très longtemps au Grand-Duché.

«C’est formidable et inexplicable», nous lâche d’emblée Nathalie, la maman de Sébastien Thill. «On a suivi le match avec toute la famille devant la TV. On était tous très nerveux. Quand Séba a marqué à la 89e, mon cœur a explosé. J’étais en larmes et j’avais la chair de poule. On avait peur que le Sheriff, champion de Moldavie, prenne une raclée et là, c’est tout le contraire. J’ai revu le but des dizaines de fois depuis hier et j’ai toujours autant de frissons. Cela n’arrête pas sur les réseaux sociaux...».

«J’ai crié comme un fou»

Et Nathalie Hoeltgen de souligner: «C’est un but qui lui ressemble», dit-elle, «il marque tout le temps des buts sensationnels. Je l’ai au téléphone vers 11h du matin. Il est fatigué. La pression est redescendue et tout le monde le félicite en essayant de le contacter. On a l’habitude de gérer tout ça. Il a couru beaucoup, c’est normal d’être fatigué, mais on essaie aussi d’être là pour la presse».

Aux côtés d’Olivier et de Vincent, eux aussi joueurs professionnels luxembourgeois, Sébastien Thill possède également un troisième petit frère. Dans un français parfait, Marek nous a lui aussi livré son impression avant de retourner à l’école. «C’est magnifique et j’avais l’impression que le Sheriff n’allait pas se prendre une raclée. Quand Séba a marqué le but de la victoire, j’ai crié comme un fou et j’ai peut-être réveillé tous les voisins». «Ce n’est pas crier, c’est "gueuler"  qu’on a fait», complète Francine, la grand-mère, avec le sourire. «Je crois que l’on a dû réveiller toute la rue».

«Pour Sébastien, c’est une très belle revanche»

Assoupi à ce moment, Jean-Marie, le grand-père, s’est quant à lui bien réveillé au moment du but de son petit-fils. «Quand je les ai entendus tous crier, je me suis dit qu’il s’était passé quelque chose», rembobine le patriarche de 73 ans. «Je n’ai pas de mots et j’ai encore les larmes aux yeux quand je repense à ce but. Jamais, je n’aurais pu imaginer ça. Avec Olivier et Vincent, on savait que cela pouvait arriver, mais avec Sébastien, il voulait prendre son temps. C’est le globe-trotter de la famille. À 20 ans, il n’est pas parti et il se sentait bien en travaillant à la commune de Differdange».

Ancien joueur et entraîneur au Luxembourg et en Belgique, Jean-Marie Hoeltgen n’a rien perdu de sa vision du football. «Sébastien, il voit le jeu», souligne-t-il. «Avant d’avoir le ballon, il sait déjà ce qu’il va en faire. Olivier, c’est le cerveau et le battant et Vincent, c’est le fin technicien. Pour Sébastien, à 27 ans, ce but face au Real, c’est une très belle revanche. Il a démontré qu’il avait sa place dans un club qui joue la Ligue des champions. Son but et la position de son corps face au goal sont à montrer dans les écoles de football. Il faut de la chance, mais quand c’est parti, Thibaut Courtois, le gardien belge du Real, ne pouvait pas l’arrêter».

(Frédéric Lambert / L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Raduiman le 29.09.2021 17:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très très joli but en pleine lucarne. Ce sera et restera un souvenir impérissable !

  • Résident sportif le 29.09.2021 19:53 Report dénoncer ce commentaire

    C'est une très belle expérience. Vraiment unique. Je suis content pour ce jeune homme et toute sa famille. Ca fait plaisir de voir des gens heureux. Bravo, et plein de souhaits pour tous ceux qui rêvent de belle choses dans la vie.

  • onix le 30.09.2021 07:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique Thill bien fait. Golazzoooooooooooooo

Les derniers commentaires

  • mddddr le 30.09.2021 10:00 Report dénoncer ce commentaire

    oh les gars il y a des footballeurs qui marquent des buts tous les jours dans les autres pays c'est un peu normal non ?? au Luxembourg pour une fois qu'un sportif fait quelquechose ils font un article de journal et un jour férié !! lol .. et sinon aux JO combien de médailles Lulu ?

  • onix le 30.09.2021 07:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique Thill bien fait. Golazzoooooooooooooo

  • Résident sportif le 29.09.2021 19:53 Report dénoncer ce commentaire

    C'est une très belle expérience. Vraiment unique. Je suis content pour ce jeune homme et toute sa famille. Ca fait plaisir de voir des gens heureux. Bravo, et plein de souhaits pour tous ceux qui rêvent de belle choses dans la vie.

  • Raduiman le 29.09.2021 17:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très très joli but en pleine lucarne. Ce sera et restera un souvenir impérissable !

  • Philippe le 29.09.2021 16:33 Report dénoncer ce commentaire

    Super Jean-Marie et Francine que de souvenirs communs