Médecin luxembourgeois

16 juillet 2015 15:55; Act: 17.07.2015 09:17 Print

«Crier au dopage, c'est comme jouer à la loterie»

LUXEMBOURG - Le professeur Axel Urhausen se refuse à tout pronostic hasardeux sur les performances de Chris Froome. Il apporte ses solutions pour un cyclisme plus crédible.

storybild

Le docteur Axel Urhausen reconnaît que l'équipe Sky dispose de moyens exceptionnels au niveau du suivi médical. (photo: L'essentiel/Frédéric Lambert )

Sur ce sujet

Membre de l'Agence Anti-Dopage au Luxembourg et en Allemagne, le docteur Axel Urhausen est, depuis 2004, chef du service de médecine du sport et de prévention à la Clinique du Sport du CHL/Eich. Membre du staff médical allemand aux Jeux Olympiques en 1992, 1996, 2000 et 2004, il possède un avis éclairé sur le sport de haut niveau. Les dernières prestations de Chris Froome ne le laisse pas indifférent.

«Avant toute chose», précise Axel Urhausen, «je dois dire qu'il est impossible d'émettre un avis scientifique sur les performances d'un athlète que l'on ne suit pas personnellement depuis des années. Crier au dopage, c'est comme jouer à la loterie. C'est très hasardeux et on n'est jamais sûr de rien. Une chose est certaine, au sein de l'UCI, ces dernières années, les contrôles ont évolué dans le bon sens. Il y a moins d'excès qu'avant et ceux qui veulent continuer à tricher doivent être très méticuleux.»

Sky ne laisse rien au hasard

Décrié de toutes parts depuis son impressionnante victoire, lundi, sur les pentes de La Pierre-Saint-Martin, Chris Froome a ravivé le spectre du dopage sur le Tour de France. «C'est très surprenant et cela peut même sembler louche», reconnaît Axel Urhausen, «mais spéculer sur une performance serait faire preuve d'un manque d'objectivité. À un moment donné, dans des circonstances particulières, un athlète peut toujours être capable d'une prestation hors du commun.»

En alignant lundi, trois coureurs dans les six première places, l'équipe Sky a frappé un très grand coup. Avec un Chris Froome maillot jaune, un Richie Porte plus fort que Quintana et un Geraint Thomas à un niveau où on ne l'attendait pas, d'autres questions se posent sur la formation britannique. «De toutes les équipes du peloton, c'est probablement celle qui a la plus grand budget au niveau médical», souligne Axel Urhausen. «Rien n'est laissé au hasard et le suivi de chaque joueur est personnalisé. Sky fait, depuis des années, des recherches très approfondies sur la question. Et au très haut niveau, le moindre petit détail fait la différence.»

«La magie a disparu»

Amateur de cyclisme et toujours attentif aux conditions dans lequel ce sport est pratiqué, le docteur Urhausen reconnaît qu'il vit désormais le Tour de France avec moins d'émotions. «La magie a disparu», avoue-t-il. «Je continue à suivre les coureurs que je connais personnellement, mais j'ai de plus en plus l'impression d'assister à des combats inégaux. En fonction du budget de leur formation, les coureurs ne boxent plus dans les mêmes catégories.»

Plus populaire que jamais, le cyclisme se doit désormais de devenir crédible. Et Axel Urhausen d'apporter ses propres solutions. «Un pourcentage conséquent du sponsoring de chaque formation devrait être alloué à la recherche anti-dopage», avance-t-il. «Personnellement, j'estime qu'une société comme Alpecin n'a rien à faire dans le monde du vélo après avoir eu comme slogan "Doping für die Haare". C'est scandaleux.» Et de conclure très sévèrement. «Quand un sportif est convaincu de dopage à une seule reprise, il doit être exclu à vie de toutes compétitions.»

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vindulux le 17.07.2015 14:55 Report dénoncer ce commentaire

    Je partage totalement l'avis du Dr.Urhausen . Par contre il manque d'humour et oublie que "Dop" est une célèbre marque de shampoing!

  • Real Ité le 20.07.2015 09:18 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pourtant simple comme bonjour. Tout le monde se dope. Cependant on utilise les coureurs à des fins de spectacle! Aussi longtemps que tu fais ce qu'ils veulent, donc du spectacle, tu es couvert, tu peux absorber, boire ou injecter ce que tu veux, tu ne seras jamais inquiété. Par contre si tes performances diminuent, si tu ne fais plus le spectacle et que tu persiste à continuer tu seras convaincu de dopage, pire ils vont découvrir que tu étais dopé depuis 10 ans au moins! Meilleur exemple Armstrong, on ne peut pas me dire que pendant 10 ans il a été dopé et que personne ne l'a remarqué!

  • Tchoupi le 17.07.2015 10:28 Report dénoncer ce commentaire

    C'est la victoire du plus dopé et basta. C'est pas nouveau, tout le monde le sait .... «Quand un sportif est convaincu de dopage à une seule reprise, il doit être exclu à vie de toutes compétitions.» Dans ce cas, il n'y aurait pu de tour de France.

Les derniers commentaires

  • Real Ité le 20.07.2015 09:18 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pourtant simple comme bonjour. Tout le monde se dope. Cependant on utilise les coureurs à des fins de spectacle! Aussi longtemps que tu fais ce qu'ils veulent, donc du spectacle, tu es couvert, tu peux absorber, boire ou injecter ce que tu veux, tu ne seras jamais inquiété. Par contre si tes performances diminuent, si tu ne fais plus le spectacle et que tu persiste à continuer tu seras convaincu de dopage, pire ils vont découvrir que tu étais dopé depuis 10 ans au moins! Meilleur exemple Armstrong, on ne peut pas me dire que pendant 10 ans il a été dopé et que personne ne l'a remarqué!

    • FullmétalJF le 20.07.2015 15:02 Report dénoncer ce commentaire

      On le remarquait, ça irritait tout le monde mais on n'arrivait pas à le pincer. Et quand on l'a pincé après l'avoir laissé gagner 7 fois, c'était beaucoup trop tard. De même quand on a supprimé son nom des palmarès comme pour dire au public "vous savez, vous avez cru regarder 7 tours de France, mais en fait ils n'ont pas eu lieu, c'est vous le dindon de la farce...

  • Une nana le 18.07.2015 11:59 Report dénoncer ce commentaire

    De plus qu'il na pas lieu d'être.

  • Vindulux le 17.07.2015 14:55 Report dénoncer ce commentaire

    Je partage totalement l'avis du Dr.Urhausen . Par contre il manque d'humour et oublie que "Dop" est une célèbre marque de shampoing!

  • Tchoupi le 17.07.2015 10:28 Report dénoncer ce commentaire

    C'est la victoire du plus dopé et basta. C'est pas nouveau, tout le monde le sait .... «Quand un sportif est convaincu de dopage à une seule reprise, il doit être exclu à vie de toutes compétitions.» Dans ce cas, il n'y aurait pu de tour de France.

    • vindulux le 17.07.2015 14:59 Report dénoncer ce commentaire

      @Tchoupi. C'est la victoire de l'équipe la plus riche. Par contre il est possible, comme je l'ai déjà écrit de faire le Tour de France sans se doper

    • Fränz F. le 20.07.2015 09:12 Report dénoncer ce commentaire

      Vindulux bien sûr qu'il est possible de faire le tour de France sans se doper mais pas à ce rythme!!!

  • titi/toto le 17.07.2015 10:19 Report dénoncer ce commentaire

    oui exclure à vie, voir même l'équipe entière (à vie) si il y a un gros staff médicale comme chez les Sky...