Tour de France 2016

01 juillet 2016 11:27; Act: 01.07.2016 15:24 Print

Froome, Quintana et Contador, trio de favoris

La Grande Boucle, qui s'élance samedi du Mont-Saint-Michel pour 21 étapes d'un parcours souvent spectaculaire, ne devrait pas échapper à un de ces trois hommes.

storybild

Le Colombien Nairo Quintana est de plus en plus à l'aise dans les contre-la-montre. (photo: AFP/Alain Grosclaude)

Sur ce sujet
Une faute?

Du joyau de la Normandie au Mont Blanc, point de repère des quatre (!) dernières étapes dans les Alpes, la plus grande course du monde espère vivre une grande édition. Cette année, la quasi-totalité des meilleurs coureurs mondiaux figure dans le peloton des 198 coureurs en route vers les Champs-Élysées, tout au bout de la route le 24 juillet.

Invité à désigner ses trois favoris, Christian Prudhomme, le directeur et architecte de ce Tour typé «très montagne», répond: «J'en mettrai trois qui sont sans aucune surprise Chris Froome, Alberto Contador et Nairo Quintana». Sans ordre préférentiel affiché, bien que Froome, vainqueur de deux des trois dernières éditions (2013 et 2015), soit logiquement privilégié.

Quintana veut être le premier Colombien au palmarès

Le Britannique dispose d'une forte équipe (Sky), probablement la plus forte sur le papier, avec des grimpeurs espagnols (Landa, Nieve), colombien (Henao) et néerlandais (Poels) en appui. Catalogué aussi rouleur, le vainqueur sortant est en droit de compter sur les contre-la-montre (54,5 km au total) pour conforter sa marge. S'il s'affirme une nouvelle fois dès le premier massif montagneux, les Pyrénées, abordées en fin de première semaine.

Alberto Contador, l'Espagnol, qui n'a plus gagné le Tour depuis 2009, rêve encore au crépuscule de sa carrière. Quintana, qui se veut impassible, entend être le premier Colombien, et même Sud-Américain, au palmarès. Quant aux autres candidats au podium (Aru, Porte, Van Garderen, Pinot, etc), un scénario couleur jaune leur revient sans doute en tête de temps à autre.

Les positions sont-elles si limpides? Rien n'est vraiment assuré dans ce Tour qui pourrait s'avérer tout autre au fil des 3 535 kilomètres. À l'image des contre-la-montre, un exercice qui ne rebute plus Quintana (vainqueur du «chrono» de la Route du Sud) et, à un degré encore supérieur, Thibaut Pinot, le chef de file de la jeune et ambitieuse classe française (Bardet, Barguil).

Un Tour sous haute surveillance technologique

Pour que la course ne soit pas dépendante à l'excès des arrivées au sommet, au nombre de quatre (Arcalis, Ventoux, Finhaut-Emosson, Saint-Gervais Mont Blanc), les organisateurs ont redonné de l'importance aux descentes. «Il faudra être un homme de la montagne, pas simplement un excellent grimpeur», prévient Christian Prudhomme. Pour exemple, la montée de Joux-Plane, une ascension hors catégorie moins connue mais aussi rude que les cols légendaires, est suivie d'une descente piégeuse vers Morzine, à la veille de l'arrivée parisienne.

«Je suis convaincu que cela va avoir une influence, pas seulement en se référant au passé quand Lucien Aimar avait gagné le Tour voici cinquante ans face à Raymond Poulidor», avance son directeur actuel. Le Tour, s'il est marqué par son histoire centenaire, est surtout en prise avec l'époque.

Il fait face à ses dangers (tricherie technologique, risque d'attentats, défi sécuritaire) et appelle à sa modernité. Les caméras embarquées tendent à devenir une routine et, pour la première fois, un système de «tracking» installé sur les vélos devrait permettre d'obtenir des informations sur la vitesse instantanée, le positionnement ou encore le pourcentage de la pente.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nitro le 01.07.2016 17:52 Report dénoncer ce commentaire

    Allez Quintana et surtout ne te laisse pas surprendre comme l'année dernière!

  • Hipp le 01.07.2016 13:47 Report dénoncer ce commentaire

    Ajoutez y le dopage discret de certains!

Les derniers commentaires

  • Nitro le 01.07.2016 17:52 Report dénoncer ce commentaire

    Allez Quintana et surtout ne te laisse pas surprendre comme l'année dernière!

  • Hipp le 01.07.2016 13:47 Report dénoncer ce commentaire

    Ajoutez y le dopage discret de certains!