Football

26 juin 2021 18:59; Act: 27.06.2021 16:46 Print

Les buteurs à la mode se la jouent glamour

Romelu Lukaku en Une de «Vogue Italie», Heung-min Son à Wimbledon. L’image des footballeurs est porteuse et ils en profitent.

storybild

Lukaku en sous-vêtements et Son, raquette vintage à la main: deux salles, deux ambiances.

Sur ce sujet
Une faute?

L’actualité de Romelu Lukaku (28 ans) est chargée. Sur le terrain, l’attaquant de la Belgique va devoir briller dimanche face au Portugal, en huitièmes de finale de l’Euro 2020. Avec trois buts, il est actuellement le meilleur buteur des Diables rouges.

Dans le même temps ou presque, le Belge aura l’honneur de faire la couverture de L’Uomo Vogue. Depuis qu’il a conduit l’Inter Milan au Scudetto, il est devenu une véritable icône en Italie. «À la poursuite de l’excellence», c’est le sous-titre que lui a collé le magazine transalpin de mode et de beauté, qui ne nous dit pas si Romelu Lukaku a rattrapé l’excellence en boxer et en peignoir Versace.

Son prône le respect… mais tiré à quatre épingles

Quant à Heung-min Son (28 ans), il a fait le top model sur les courts de Wimbledon pour Ralph Lauren. Sur le thème de «l’esprit sportif», le chouchou des supporters de Tottenham a une nouvelle fois donné l’image du gendre idéal, façon haute société anglaise.

Le message du Sud-Coréen est, lui aussi, tout ce qu’il y a de plus politiquement correct. Il met en avant le côté historique de Wimbledon et prône le respect dans le sport. «L’esprit sportif est intemporel. Vous pouvez bien jouer, vous pouvez mal jouer, vous pouvez être un bon joueur, vous pouvez être un incroyable joueur… Et tout le monde veut être un gagnant, tout le monde veut être le champion. Mais nous devons montrer le respect, se respecter soi-même, respecter les fans. L’esprit sportif c’est le respect».

Le milieu de terrain des Spurs est désormais en vacances. Il vient de terminer sa saison en marquant le but de la victoire de la Corée du Sud contre le Liban (2-1), dans le cadre des qualifications pour la prochaine Coupe du monde.

(L'essentiel/Claude-Alain Zufferey)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • lea le 28.06.2021 04:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bof ! Next !

Les derniers commentaires

  • lea le 28.06.2021 04:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bof ! Next !