Football en France

14 septembre 2021 17:35; Act: 14.09.2021 17:59 Print

Nouveaux scandales en vue pour la FFF?

Le journaliste Romain Molina s’est étendu sur ses enquêtes durant un live sur Space. Il revient sur des agressions sexuelles sur mineurs qui ont eu lieu dans le monde du football.

storybild

Le journaliste est connu pour des vidéos sur les dessous du football. (photo: YouTube – Romain Molina)

Sur ce sujet
Une faute?

Le viol d’une personne mineure cachée sous le tapis, des enquêtes bâclées et des mensonges: Romain Molina critique les faits et gestes d’une fédération qui aurait caché des scandales. Il a profité d’un live sur Space, sorte de réunion que permet désormais Twitter, pour discuter des différents dossiers qu’il a traités. Certaines parties sont déjà présentes sur Twitter ou sur des rediffusions Twitch.

Le journaliste basé en Andalousie a déjà causé plusieurs tremblements de terre dans le monde du football, dont celui sur les scandales d’agressions sexuelles à la FFF. Il revient sur une affaire qu’il avait lui-même sortie en mars 2021.

En cause: un entraîneur qui envoyait des messages ambigus à des mineurs et une personne accusée d’amener certaines filles dans une résidence. Ces affaires avaient fait grand bruit en France. L’entraîneur a travaillé dans le milieu sportif pendant des années, même après les premières accusations. Une maman d’un joueur s’était interrogée sur la pertinence de mettre les joueurs nus pour la pesée. Quelques histoires plus tard, et l’entraîneur rebondit ailleurs - toujours avec ses diplômes d’entraîneur en poche. Il ne s’agit que d’un des cas dénoncés dans l’enquête de Romain Molina et Tariq Panja dans le New York Times.

Romain Molina affirme qu’une des victimes lui a parlé de «viol de l’esprit». L’Équipe avait de son côté également sorti une enquête en anonymisant les noms, mais Angélique Roujas qui s’estimait trop reconnaissable avait réclamé un droit de réponse. «Je suis aisément identifiable par quiconque connaît un peu le monde du football féminin et conteste vivement ces allégations», a-t-elle écrit. De son côté, le média français affirmait maintenir sa version et précise avoir contacté Angélique Roujas, pendant l’enquête, sans réponse.

Des casseroles au sein des fédérations

Qu’y a-t-il eu après la publication de l’article? «Le ministère des Sports a ouvert une enquête, on sait ce que ça veut dire», résume le journaliste avec une pointe d’agacement. Pour lui, la Fédération française de football n’est pas allée assez loin. L’ancien coéquipier de chambre d’un des garçons agressés témoigne n’avoir jamais été contacté pour parler de cela dans le passé. «Ce qui m’étonne le plus quand je fais mes enquêtes en France? Il y a beaucoup de personnes qui couvrent», raconte-t-il. Il remarque une certaine peur de la part des personnes du secteur. «Tout le monde te dit que c’est le système. C’est un peu hypocrite, car quand il y a eu le documentaire «Je ne suis pas une salope», je me suis dit qu’on allait enchaîner.»

C’était compter sans les nombreuses casseroles que peuvent traîner des Fédérations, selon lui. Le journaliste indépendant qui a sorti plusieurs livres et qui a également sorti des articles dans le New York Times ou The Guardian estime que beaucoup de personnes «se tiennent». «Tu sais, à la Fédération beaucoup de personnes ont touché de gros chèques pour se taire», raconte-t-il. Est-ce qu’on t’a proposé ces gros chèques? «Oui. Des mecs proches de Nasser ont essayé de me piéger», lâche-t-il, en restant assez vague sur le contexte.

L’affaire Mendy non, le racisme oui

Romain Molina a refusé de s’étendre sur le sujet. «Ce n’est pas mon dossier», a-t-il répété à plusieurs reprises à l’hôte de la conférence, Mohanalyse. Il a toutefois parlé d’une affaire de racisme de la part d’un entraîneur, faisant la «chasse au ramadan». Ses propos risquent certainement d’être contestés et repris au cours des prochains jours. Ils ont en tout cas fait le tour de Twitter durant la nuit, jusqu’à atteindre les tops tendances francophones.

(L'essentiel/Rebecca Garcia)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Depardieu le 15.09.2021 11:09 Report dénoncer ce commentaire

    La FFF est à l'image du gouvernement français et des citoyens français. Il n'y a rien à s'étonner

  • Arnld le 15.09.2021 11:59 Report dénoncer ce commentaire

    Le monde du foot dans la sauce. C'est ce qui arrive quand on traite les joueurs de foot comme des stars, faut pas oublié que la plupart ont tout dans les pieds et rien dans la tête

  • Cybertrasch le 14.09.2021 21:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La 3F c'est magouilles et corruptions, y a qu'à voir comment c'est passé l'élection du "Parrain" Don Noël

Les derniers commentaires

  • je ne suis pas évadé fiscal le 15.09.2021 14:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Depardieu Vos amalgames sont à gerber cher Gérard.....

  • Arnld le 15.09.2021 11:59 Report dénoncer ce commentaire

    Le monde du foot dans la sauce. C'est ce qui arrive quand on traite les joueurs de foot comme des stars, faut pas oublié que la plupart ont tout dans les pieds et rien dans la tête

  • Depardieu le 15.09.2021 11:09 Report dénoncer ce commentaire

    La FFF est à l'image du gouvernement français et des citoyens français. Il n'y a rien à s'étonner

  • doc le 15.09.2021 00:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sacré enquête le mec parle mais ne dévoile rien et puis on s'en fou complètement

  • Cybertrasch le 14.09.2021 21:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La 3F c'est magouilles et corruptions, y a qu'à voir comment c'est passé l'élection du "Parrain" Don Noël