Mondial 2018

14 novembre 2017 11:41; Act: 14.11.2017 12:26 Print

«Apocalypse», «honte»: l'Italie est sous le choc

L'Italie a encore du mal à réaliser qu'elle ne participera pas au Mondial, suite à son élimination par la Suède, lundi soir.

storybild

La carrière internationale de Gigi Buffon, commencée en 1997, s'achève sur un cri de désespoir. (photo: AFP/Marco Bertorello)

  • par e-mail
Sur ce sujet

L'«apocalypse», «la honte»: la presse italienne titrait à l'unisson mardi sur l'immense déception d'une élimination en barrage d'accession à la Coupe du monde 2018 et sur «le saut en arrière» de son équipe de football, absente d'un Mondial pour la première fois depuis 1958.

Le Corriere della Sera, principal tirage en Italie, titre ainsi «Sans Mondial après 60 ans» avec la photo du capitaine Gigi Buffon en larmes. «Un Mondial sans l'Italie. Mais surtout une Italie sans Mondial. Adieu les nuits plus au moins magiques, les groupes de spectateurs avec un morceau de pizza et une bière glacée, l'illusion de compter encore pour quelque chose, au moins dans le football», écrit Massimo Gramellini, dans une colonne.

«La Fin», lance en une La Gazzetta dello Sport, sur une grande photo du capitaine Buffon, qui a mis fin, lundi soir, à sa carrière internationale.

Gianluigi Buffon en larmes

«L'Italie a ce qu'elle mérite»

La Repubblica titre de son côté «Défaite des Azzuri, le Mondial sans l'Italie. Les larmes de Buffon: nous avons échoué». Le quotidien de gauche souligne que la défaite aura «des répercussions négatives non seulement sur le football mais aussi sur le PIB du pays».

«Apocalypse azzurra, Mondial adieu», titre La Stampa, un journal modéré, évoquant «un saut en arrière de 60 ans». «Il y a pire dans la vie. Mais dans son genre, c'est difficile à avaler. C'est un saut en arrière de 60 ans et à l'époque aussi l'Italie sortait de deux éliminations brutales en phase de poules», rappelle le quotidien.

Pour le quotidien sportif turinois Tuttosport, «l'Italie n'ira pas au Mondial parce que c'est ce qu'elle mérite». «La honte ne concerne pas que Ventura, qui ne sera plus sélectionneur, mais l'ensemble de notre football», ajoute Tuttosport.

Quand au Corriere dello Sport, il envoie «tout le monde dehors !» en grand titre de une. Pour le quotidien sportif, «Ventura va partir, mais il ne doit pas être le seul».



/Mordu2Foot/status/930311969579720709?ref_src=twsrc%5Etfw">14 novembre 2017

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Expert le 14.11.2017 12:56 Report dénoncer ce commentaire

    L'Italie rebondira, comme le Brésil après le 1-7. Une seule équipe n'a jamais eu de véritable creux, c'est l'Allemagne. Toutes les autres ont des hauts et des bas, c'est normal.

  • FairPlay le 14.11.2017 13:35 Report dénoncer ce commentaire

    Faut reconnaître que ce sont toutes les autres équipes prétendantes au titre qui sont soulagées! Car jouer l'Italie en compétition internationale, c'est jamais gagner d'avance!

  • Gael Leveau le 14.11.2017 13:08 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas si grave. On aime bien les italiens quand-même.

Les derniers commentaires

  • ehoui le 14.11.2017 21:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon faut pas trop rever non plus!

  • ehoui le 14.11.2017 20:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ? Mais pourquoi citer les portugais?

  • NDR Lux le 14.11.2017 18:28 Report dénoncer ce commentaire

    L'Italie nous avait habitué à être présente lors des grands rendez-vous de foot, mais ce n'est pas un drame mondial. Les Italiens reviendront peut-être plus forts que jamais avec une nouvelle génération. Souvent, ce n'est pas un homme qui fait la différence, mais plutôt un groupe qui doit être doué, soudé et bien préparé. Il ne faut pas non plus minimiser le mérite des Suédois, petit pays, qui a souvent offert un football de qualité dans le passé. On attend avec impatience une "new Italy" pour l'Euro de 2020 et le mondial de 2022. Bonne retraite à Gianni.

  • Sans joueur de la juve le 14.11.2017 18:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on s'est permis de critiquer la Juventus mais depuis que la squadra azzura n'a plus d'attaquant de la Juve elle ne marque plus. baggio, inzaghi, del Piero, Vialli,

  • Le Rital le 14.11.2017 17:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La France a ses chances maintenant. ..Les Italiens sont éliminés.

    • Filax le 14.11.2017 22:15 Report dénoncer ce commentaire

      Et les Allemands?