Football

25 novembre 2017 12:15; Act: 25.11.2017 12:54 Print

700 millions pour piquer Messi au Barça

Lionel Messi a enfin signé samedi son nouveau contrat le liant jusqu'en 2021 avec le FC Barcelone, a annoncé le club catalan. Le montant de la clause libératoire est énorme.

storybild

L'Argentin de 30 ans a prolongé son contrat. (photo: AFP/Aris Messinis)

  • par e-mail
Sur ce sujet

«Le FC Barcelone et le joueur Leo Messi ont signé ce matin un nouveau contrat jusqu'au 30 juin 2021. La clause libératoire est fixée à 700 millions d'euros», a écrit le Barça dans un communiqué. Ce nouveau bail avait été annoncé le 5 juillet et paraphé par Jorge Messi, père et agent du joueur. Mais au fil des semaines, le fait que le quintuple Ballon d'Or (30 ans) n'ait toujours pas apposé sa signature sur son propre contrat de travail a alimenté toutes les craintes parmi les «socios» (supporters-actionnaires) du Barça, surtout après l'épisode Neymar.

Le départ inopiné de la star brésilienne pour le Paris SG en échange du paiement de sa clause libératoire (222 millions d'euros) en août dernier a mis sous pression le président barcelonais Josep Maria Bartomeu, accusé de n'avoir pas su bétonner le contrat du joueur.

523 buts en 602 rencontres

Il était donc dans l'intérêt du Barça de négocier une clause libératoire inhabituellement élevée pour Messi afin de repousser d'éventuelles convoitises de grands clubs européens, comme Manchester City. Et Bartomeu, qui alléguait des questions d'agenda pour justifier le fait que cette signature ne se soit pas encore concrétisée, a marqué des points en posant samedi tout sourire avec la star argentine, dont le précédent bail s'achevait en 2018.

Avec ce nouveau contrat, Messi, qui a rejoint le Barça à l'adolescence et a effectué l'intégralité de sa carrière professionnelle sous le maillot blaugrana, devrait être lié au club catalan jusqu'à ses 34 ans. Meilleur buteur de l'histoire du Barça, il a inscrit 523 buts en 602 rencontres et a remporté, entre autres, quatre Ligues des champions et huit championnats d'Espagne.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • RamBo le 25.11.2017 15:40 Report dénoncer ce commentaire

    Ira-t-il au PSG ?

Les derniers commentaires

  • RamBo le 25.11.2017 15:40 Report dénoncer ce commentaire

    Ira-t-il au PSG ?