Liga-28e journée

18 mars 2014 07:13; Act: 18.03.2014 10:13 Print

Bilbao égalise à Villarreal pour rêver de C1

L'Athletic Bilbao a entretenu son espoir d'une possible qualification en Ligue des champions en arrachant le nul à Villarreal (1-1), obtenant un point précieux.

storybild

Au classement, l'Athletic est quatrième avec 52 points, soit six de plus que la Real Sociedad, cinquième. (photo: AFP)

  • par e-mail

Dans une confrontation décisive pour finir au pied du podium et décrocher un ticket pour les barrages de la C1, les Basques ont souffert et encaissé un but signé Tomas Pina (47). Mais devant un «sous-marin jaune» réduit à dix peu après l'heure de jeu, ils ont finalement égalisé sur une tête d'Aritz Aduriz (83), qui avait auparavant raté un penalty (40). Au classement, l'Athletic est quatrième avec 52 points, soit six de plus que la Real Sociedad, cinquième, et toujours sept longueurs d'avance sur son adversaire du soir, sixième avec 45 points.

Le FC Séville, dernier prétendant crédible, est septième avec 44 points. Et à l'image du duel livré lundi soir au stade Madrigal, la lutte pour l'épreuve-reine européenne s'annonce effrénée. Villarreal et Athletic ont joué avec un engagement total, d'un but à l'autre, alternant phases de pressing intense et contre-attaques éclair. Le «sous-marin jaune» a été le premier à se montrer dangereux, contraignant le gardien basque Gorka Iraizoz à plusieurs interventions décisives: tacle dans les pieds du Mexicain Giovani (3), déviation opportune sur un centre de Jokic (20), arrêt sur une reprise du gauche d'Oliver (23)...

Deuxième carton jaune

Mais c'est l'Athletic, sur l'une de ses premières occasions nettes, qui a bien failli ouvrir le score: sur un corner, le défenseur Gabriel a commis une main, concédé un penalty et écopé d'un carton jaune. Aritz Aduriz s'est élancé mais la frappe du Basque a été détournée par Asenjo, bien parti sur sa gauche (40).
Et aussitôt après le repos, Villarreal a pris les devants lorsqu'Oliver, arrachant un ballon à l'entrée de la surface, a trouvé Pina qui s'est jeté pour marquer dans le but vide (47).

L'intensité du match aurait pu baisser mais l'expulsion pour un deuxième carton jaune de Gabriel (65), dont ce n'était vraiment pas la soirée, a redonné de l'allant à l'Athletic. Sur un centre d'Iturraspe, Aduriz a placé une magnifique tête pour tromper Asenjo et arracher une égalisation (83) qui vaut cher dans l'optique de la C1, une compétition que Bilbao attend de rejouer depuis 15 ans.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).