Football

05 septembre 2021 22:18; Act: 06.09.2021 12:26 Print

Brésil-​​Argentine stoppé à cause du… Covid

Le choc sud-américain a été interrompu à la 5e minute, dimanche soir. Quatre joueurs argentins auraient fourni de «fausses informations» dans le formulaire d'entrée au Brésil.

storybild

Quatre joueurs argentins auraient omis de signaler qu'ils avaient séjourné au Royaume-Uni lors des quatorze derniers jours précédant leur arrivée. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le match de qualifications pour le Mondial 2022 entre le Brésil et l'Argentine a été interrompu dimanche, à Sao Paulo, après l'intervention de l'agence sanitaire brésilienne Anvisa, pour violation des protocoles anti-Covid de la part de quatre joueurs argentins évoluant en Angleterre.

Les Argentins sont rentrés aux vestiaires après cette interruption à la 5e minute de ce choc des qualifications sud-américaines, consécutive à l'entrée sur le terrain d'un agent de l'Anvisa, dans la confusion générale.

Quelques heures avant le coup d'envoi, l'Anvisa avait annoncé dans un communiqué avoir recommandé aux autorités locales de l'État de Sao Paulo que les quatre footballeurs soient «placés immédiatement en quarantaine» pour avoir fourni de «fausses informations» dans le formulaire d'entrée au Brésil.

Selon l'agence sanitaire, Giovanni Lo Celso (Tottenham), Emiliano Martinez (Aston Villa), Emiliano Buendia (Aston Villa) et Cristian Romero (Tottenham) auraient omis de signaler qu'ils avaient séjourné au Royaume-Uni lors des quatorze derniers jours précédant leur arrivée.

Une ordonnance ministérielle datant du 23 juin interdit l'entrée sur le territoire brésilien à toute personne étrangère venue du Royaume-Uni, d'Inde ou d'Afrique du Sud, pour éviter la propagation de variants du Covid-19.

Un «risque sanitaire grave»

Le communiqué de l'Anvisa faisait état d'un «risque sanitaire grave», interdisant aux joueurs de «prendre part à toute activité et de demeurer sur le territoire brésilien».

Malgré cette décision, Lo Celso, Martinez et Romero avaient été alignés dans le 11 titulaire de l'Albiceleste et avaient débuté le match.

Contrairement aux neuf Brésiliens de Premier League convoqués par le sélectionneur Tite, les quatre Argentins ont fait le voyage malgré le véto des clubs anglais, qui ont interdit à leurs joueurs sud-américains de participer à ces matches internationaux pour éviter une quarantaine à leur retour.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Catalan le 06.09.2021 00:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les argentins étaient là depuis 3 jours, alors pourquoi attendre le début du match pour intervenir? Sachant en plus que tous les pays de la Comnebol s'etaient mis d'accord pour faire sauter les protocoles covid. C'est assez ridicule en plus quand on sait comment le Brésil gére la pandémie depuis le début.

  • Évidemment le 06.09.2021 04:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce covid donne la parole à des scènes ahurissantes... Je ne remets pas en question la réglementation. Certains se croient tout permis: de circuler et ne pas prendre de précautions, parce qu'au dessus de ça ou de ne pas faire le nécessaire pour empêcher un événement de masse dans les temps et les formes

  • mascarade covidienne le 06.09.2021 08:36 Report dénoncer ce commentaire

    Les mecs ça fait une plombe qu'ils sont en terres brésiliennes, et ils attendent le début du match pour intervenir. La mascarade continue jusue dans le foot

Les derniers commentaires

  • mascarade covidienne le 06.09.2021 08:36 Report dénoncer ce commentaire

    Les mecs ça fait une plombe qu'ils sont en terres brésiliennes, et ils attendent le début du match pour intervenir. La mascarade continue jusue dans le foot

    • Pelé le 06.09.2021 13:16 Report dénoncer ce commentaire

      Question: Avez-vous été dans un pays dont l‘accès est défendu depuis 15 jours? Réponse des 4 joueurs: Non. On peut ne pas comprendre de telles règles, mais si ces joueurs ont menti et se sont cachés (hotel, cabine fermée à clé), il faut s‘attendre à une telle réaction des autorités brésiliens

  • JDCJDR le 06.09.2021 06:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tant mieux, Messi peut rentrer plus tôt au PSG. Je suis impatient de porter son nouveau maillot floqué du N° 30 lors de son prochain match!

    • Pelé le 06.09.2021 13:12 Report dénoncer ce commentaire

      hein, ils ont encore un match… En plus donner du fric au PSG en chetant des maillots, une honte

  • Évidemment le 06.09.2021 04:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce covid donne la parole à des scènes ahurissantes... Je ne remets pas en question la réglementation. Certains se croient tout permis: de circuler et ne pas prendre de précautions, parce qu'au dessus de ça ou de ne pas faire le nécessaire pour empêcher un événement de masse dans les temps et les formes

  • David le 06.09.2021 00:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais on marche sur la tête depuis 1 an et demi... Et ça continue. Mais quand est-ce qu'on ouvrira les yeux enfin ?

    • Albert le 06.09.2021 08:38 Report dénoncer ce commentaire

      5 millions de morts en 1 an et demi... tu ferais peut être bien de les ouvrir tes yeux, et arrêter de penser à ta petite personne...

    • Arlette le 06.09.2021 12:02 Report dénoncer ce commentaire

      David, qui est "on" ?

  • Le Catalan le 06.09.2021 00:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les argentins étaient là depuis 3 jours, alors pourquoi attendre le début du match pour intervenir? Sachant en plus que tous les pays de la Comnebol s'etaient mis d'accord pour faire sauter les protocoles covid. C'est assez ridicule en plus quand on sait comment le Brésil gére la pandémie depuis le début.