Accident en France

01 octobre 2017 10:09; Act: 01.10.2017 10:25 Print

«Choquant de voir ça dans un stade en Europe»

Un supporter lillois, blessé comme une trentaine d'autres samedi après qu'une barrière s'est effondrée lors du match de Ligue 1 Amiens-Lille, raconte la scène.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
Sur ce sujet

«D'un coup, ça m'est tombé dessus. Plus de son, plus d'image», a décrit Georges Penel, supporter lillois blessé tout comme une trentaine d'autres fans samedi après qu'une barrière du stade de la Licorne s'est effondrée lors du match de Ligue 1 Amiens-Lille. «Ca s'est passé d'un coup. Je ne sais même pas qui avait marqué. D'un coup, ça m'est tombé dessus. Plus de son, plus d'image, et après je suis reparti avec les pompiers», a déclaré le jeune homme de 21 ans, qui souffre d'hématomes à la jambe et au dos.

«C'était lourd. J'ai senti le mouvement de foule et puis plus rien du tout», a-t-il poursuivi. Georges Penel était près de la barrière quand un mouvement de foule l'a emporté, après l'ouverture du score du LOSC par Fodé Ballo-Touré. Dans une image impressionnante, des dizaines de supporters se sont retrouvés sur la pelouse, entassés les uns sur les autres, provoquant l'interruption immédiate du match.

«Choqué»

Celui-ci a été reporté près de trois-quarts d'heure plus tard. Un bilan de l'hôpital fait état de 29 blessés, dont cinq en «urgence absolue». «Franck Béria (directeur adjoint du football du Losc) est venu me porter secours avec les pompiers et puis après je suis reparti en ambulance», a poursuivi celui qui a pu quitter le CHU d'Amiens tard dans la soirée.

«Je suis choqué», a-t-il lancé. «C'est choquant qu'il (puisse) se passer quelque chose comme ça dans un stade en Europe alors qu'un simple fumigène est simplement prohibé.» «Lundi, je ne pourrai pas travailler», a conclu le chauffeur poids lourd.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sylvie le 01.10.2017 10:28 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est malheureusement pas surprenant, vu la masse des supporters s'appuyant contre cette barrière!!!

  • Noord le 01.10.2017 19:59 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vrai qu'il sont allés un peu fort et nombreux...

  • cocou le 01.10.2017 13:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    olala mais qu'est ce qu'il ne faut pas lire ici... Sylvie j'en suis persuade que vous n'êtes même jamais allee dans un kop et vous commentez. à l'Atletico de Madrid ce n'est pas 200 personnes qui s'empressent de courir vers les rembardes après un but mais bien 20000. et vous devriez voir le reportage de canal plus diffusé cet été qui parle déjà de la vétusté de stade qui n'a pourtant pas plus de 20 ans.

Les derniers commentaires

  • Noord le 01.10.2017 19:59 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vrai qu'il sont allés un peu fort et nombreux...

    • Roger le 02.10.2017 14:53 Report dénoncer ce commentaire

      Ben, dans un match de foot, les supporters vont des fois forts et nombreux...les barrières sont là pour les retenir...non? Je comprends pas.

  • cocou le 01.10.2017 13:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    olala mais qu'est ce qu'il ne faut pas lire ici... Sylvie j'en suis persuade que vous n'êtes même jamais allee dans un kop et vous commentez. à l'Atletico de Madrid ce n'est pas 200 personnes qui s'empressent de courir vers les rembardes après un but mais bien 20000. et vous devriez voir le reportage de canal plus diffusé cet été qui parle déjà de la vétusté de stade qui n'a pourtant pas plus de 20 ans.

  • Sylvie le 01.10.2017 10:28 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est malheureusement pas surprenant, vu la masse des supporters s'appuyant contre cette barrière!!!