Ligue 1 - 12e journée

02 novembre 2013 10:26; Act: 02.11.2013 10:31 Print

Le PSG continue sa promenade

Privé de sa superstar suédoise, victime d'une inflammation au genou gauche, le PSG a écrasé Lorient 4-0 en ouverture de la 12e journée de Ligue 1.

storybild

L'équipe parisienne conforte sa domination en tête du classement. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

L'équipe parisienne, invaincue depuis 31 rencontres officielles et un revers à Reims le 2 mars (1-0), conforte sa domination en tête du classement, même si elle reste à portée de points de Monaco qui ira défier le 3e, Lille, dimanche. L'ASM revenu sur ses talons, après le nul laborieux ramené de Saint-Etienne le week-end passé (2-2), le PSG se devait de réagir et ne pas céder au «relâchement» tant craint par Laurent Blanc. Pour cela, l'entraîneur parisien n'a pas hésité, comme il en a pris l'habitude avant la joute européenne à venir, en l'occurrence Anderlecht mardi, à solliciter les remplaçants Jallet, Digne, Rabiot, Ménez, Lucas, qui lui ont montré qu'il pouvait compter sur eux.

À ce titre, ce match contre des Merlus, jusqu'alors comme chez eux au Parc depuis sept saisons (4 victoires, 2 nuls, 1 défaite), revêtait finalement peut-être autant d'importance que la rencontre de Ligue des champions. D'autant que les Parisiens, ultra-dominateurs dans leur groupe C, sont promis au 8e de finale. Sérieux, appliqué, le PSG a connu une entame idéale, avec l'ouverture du score dès sa première incursion dans le camp lorientais à la 3e minute. Sollicité par Verratti, Lucas a été à l'origine et à la conclusion, de volée, d'une belle action collective qui a impliqué Cavani, Rabiot et Digne, passeur décisif (1-0).

Sans forcer son talent, mais en récitant ses gammes, Paris a ensuite plié le match en deux minutes juste avant la pause. D'abord par Ménez, qui après avoir vu un premier tir repoussé sur sa ligne par Koné, n'a pas manqué la seconde chance offerte par Verratti sur le prolongement de l'action en trompant Reynet (42e, 2-0), qui avait remplacé Audard blessé à une cheville, quelques minutes auparavant. Le gardien suppléant eut à peine le temps de s'en relever, qu'il devait la minute suivante à nouveau chercher le ballon dans son but, après une tête croisée de Cavani, bien servi par Lucas (43e, 3-0).

Cavani meilleur buteur

L'Uruguayen, positionné dans l'axe en l'absence d'Ibrahimovic touché à un genou, a en fin de match inscrit de près son neuvième but en championnat à la 82e minute, et devance désormais le Monégasque Falcao au classement des buteurs. Souvent dépassé quand Paris a accéléré le rythme, Lorient, qui a également perdu Aliadière sur blessure, n'a toutefois jamais dérogé à son principe de jeu vers l'avant, tentant de développer ses actions sans néanmoins se montrer très dangereux, hormis sur une tête de Monnet-Paquet repoussée par Sirigu (41).

Logiquement en mode économie en seconde période, Paris a laissé venir Lorient sans jamais se faire surprendre par des Bretons décidément bien malléables à l'extérieur (7e revers en autant de déplacements), excepté sur un tir puissant d'Aboubakar, mais Sirigu a eu la main ferme (74e). Sept minutes auparavant, Pastore a lui fait son retour en compétition après cinq semaines d'absence (cuisse), se montrant tranchant et plein d'envie. Une satisfaction de plus pour Blanc qui n'en manque pas.

(L'essentiel Online/AFP)