Football

10 août 2018 20:10; Act: 10.08.2018 20:33 Print

Miroslav Klose dégomme la nouvelle génération

L'ancien international allemand ne se reconnaît plus dans les joueurs actuels, qu'il n'hésite pas à astiquer en envoyant du lourd. Son jugement est sans appel.

storybild

Meilleur buteur de l'histoire du Mondial, Miroslav Klose a été sacré champion du monde avec l'Allemagne en 2014. (photo: DPA/Marcus Brandt)

Sur ce sujet

On ne peut pas vraiment dire que Miroslav Klose soit n'importe qui. À 40 ans, il a marqué son temps tout au long d'une prolifique carrière qu'il a arrêtée en 2016, alors qu'il évoluait à la Lazio, pour ensuite intégrer le staff de la Mannschaft.

Couronné champion du monde en 2014 au Brésil, l'international allemand (137 sélections pour un total de 71 buts) possède parmi ses différents records celui du plus grand nombre de buts marqués en Coupe du monde. Avec un total de 16 buts inscrits en quatre tournois, Klose a dépassé le Brésilien Ronaldo (15) et son mythique compatriote Gerd Müller (14).

C'est dire que l'attaquant retraité sait de quoi il parle et que son avis compte. Surtout quand Klose, dont les propos ont été relayés par le site «Le meilleur du foot», s'attaque à la mentalité de la nouvelle génération, dans laquelle il ne se retrouve pas, mais alors pas du tout.

«Ils pensent d'abord aux voitures rapides»

«Aujourd'hui, les jeunes pensent à autre chose. Quand j'étais gamin, je pensais à m'entraîner pour devenir quelqu'un dans le sport que j'avais toujours aimé. À la Lazio et en sélection, après chaque entraînement, je me plongeais dans une baignoire pleine de glace pour éviter les blessures. Les jeunes de l'équipe refusaient systématiquement. Quand ils me voyaient aller ramasser le sac avec des ballons, ils me disaient: "Mais qui t'oblige à le faire? Je suis fatigué, mort!" À ce moment-là, je me disais: "Tu as 20 ans et tu ne peux pas aider un magasinier de 60 ans?" Ils se souciaient plus de savoir si leurs chaussures étaient assorties avec leurs chaussettes».

Un tel comportement, jugé immature par l'ancien buteur, a manifestement précipité la fin de sa carrière. C'est en tout cas ce que prétend Klose, que l'on serait tenté, le recul aidant, de croire. «J'ai vu ces choses et c'est pour ça que j'ai dit assez, certifie Klose au moment d'exprimer son ras-le-bol. Le foot dans lequel j'ai grandi n'est plus là. Il y a d'autres choses. Aujourd'hui, ils (ndlr: les joueurs) pensent d'abord aux voitures rapides, à ce qu'on leur donne, et aux chaussures avec leur nom dessus. Ce n'est qu'après tout ça que vient le match. L'image est plus importante. Voilà pourquoi j'ai dit: "Ça suffit", car pour moi la seule chose qui comptait, c'était le football dans sa forme la plus pure.»

Associé au culte de l'image et de l'exposition médiatique, l'avènement du foot-business a définitivement sifflé hors-jeu l'ancien attaquant. Il n'empêche que Klose, en mettant le doigt où ça fait mal, ose exprimer tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Suffisant pour l'en féliciter, non?

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Anonymous le 11.08.2018 13:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Klose ! Tout à fait d’accord

  • torolkozo le 10.08.2018 22:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le monde du football est pourri par l'argent il a raison, on l'a vu encore vu en juin et en juillet !

  • Wolfgang le 11.08.2018 09:01 Report dénoncer ce commentaire

    Le principal défaut de l'équipe allemande est que l'on cherche toujours la faute d'un autre. Pour la débâcle de l'Allemagne en Russie c'est la faute à tous, joueurs, DFB, Löw et les supporters allemands. D'ailleurs ils n'ont toujours rien appris, on continue allègrement à chercher des coupables au lieu de songer à recommencer à zéro

Les derniers commentaires

  • Sandro le 12.08.2018 12:49 Report dénoncer ce commentaire

    Miro est un gars formidable. Modeste, un battant, quelqu'un qui a fait beaucoup pour sa carrière. Toujours calme, serein. Que doit-il penser d'un Griezmann qui simule une faute qui mène finalement au but qui décide la finale de la CDM ? Jamais vu ça chez Miro.

  • Rose le 11.08.2018 21:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cet ancien joueur à raison et bravo à lui de dire à haute voix ce qu’il en pense et suis d’accord avec lui. Avant l’équipe Allemande était une bonne équipe, mais aujourd’hui ils sont plus les mêmes. cette année en Russi ils n’ont rien fait ils étaient vraiment nul

  • Lénine Staline Poutine le 11.08.2018 15:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En Russie, les jeunes footballeurs sont humbles et modestes.

    • Torol Kosso le 11.08.2018 17:57 Report dénoncer ce commentaire

      Que leur reste-t-il d'autre à faire?

  • Anonymous le 11.08.2018 13:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Klose ! Tout à fait d’accord

  • manacaem le 11.08.2018 12:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tant qu il y aura des personnes qui paieront autant pour voir un match ... ça restera ainsi !