Twitter

10 janvier 2022 16:16; Act: 10.01.2022 16:45 Print

Elle soutient Mbappé, des fans se déchaînent

Une enfant malade a été copieusement insultée sur les réseaux sociaux pour son message d'affection adressé à Kylian Mbappé. La star des Bleus a partagé son indignation.

Sur ce sujet
Une faute?

Elle s'appelle Camille et est atteint d'une maladie rare. La petite fille ne s'attendait probablement pas à recevoir un torrent de haine dans les réseaux sociaux après avoir simplement... témoigné de son admiration pour le footballeur du PSG, Kylian Mbappé. Problème, ce dernier frustre de nombreux supporters du club de la capitale, déçus de ne pas le voir prolonger son bail dans la capitale française.

«Va au diable Camille», «Vivement qu'elle fasse une vidéo où elle chiale parce qu'il est parti», «Ferme la petite tu vas te manger une droite»: certains commentaires sont d'une rare violence. «Jamais nous n'aurions pu imaginer tant de haine. Camille se bat chaque jour pour distribuer des sourires. La tristesse que nous ressentons ce soir est a la hauteur de cette violence», a répondu l’association de soutien à la petite fille.

Elle pourra se consoler en lisant la publication Twitter de la star des Bleus, qui a adressé un gentil message de remerciement à sa jeune supportrice, et partagé son indignation envers les twittos aigris: «La violence des commentaires pour une gamine… On est vraiment en train de toucher le fond. Il s’agirait de se ressaisir un peu», a répondu Kylian Mbappé.

(th/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • CQFD le 10.01.2022 17:16 Report dénoncer ce commentaire

    Les réseaux sociaux montrent le vrai visage d'une grande partie de la population et ce n'est vraiment pas joli à voir. L'humanité disparaît pour laisser place à l'animosité. N'y voyait pas un rapport avec le monde animal qui est bien plus humain que la plupart des humains d'aujourd'hui.

  • Maurizio le 10.01.2022 17:13 Report dénoncer ce commentaire

    L'anonymat devrait être interdit. S'en prendre ainsi aux autres est simplement inacceptable, encore plus lorsqu'il s'agit d'enfants. C'est non seulement méchant, mais très lâche. La frustration personnelle ne justifie aucunement ce genre de comportement.

  • JungmannMarc le 10.01.2022 16:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La société telle qu'elle est aujourd'hui. Aucune humanité aucune empathie. Mais voulue par les gouvernants en place. Triste vraiment.

Les derniers commentaires

  • Titus le 11.01.2022 10:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais oui, une loi supranationale avec une police supranationale qui va avec pour appréhender une personne coupable de délit d'opinion. Pendant ce temps là les mafieux pourront tranquillement échanger leurs infos sur des messageries sécurisées.

  • Titus le 11.01.2022 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Maurizio Pour être anonyme il faut se connecter sur un réseau public ouvert avec assez de monde pour pouvoir se fondre dans la masse, ce qui devient plutôt rare.

  • Roberto le 11.01.2022 09:28 Report dénoncer ce commentaire

    J'espère que les parents lui font comprendre qu'il n'y a rien, mais rien d'important sur ces sites/réseaux dits sociaux. Que la jeune fille vit sa vie en réel !

  • Encore-et-toujours-censuré-par-l-essenti le 11.01.2022 05:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le monde tourne carré et plus rond! La fin de la grande Humanité.

  • Non le 11.01.2022 01:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'adhère totalement