Médias en France

23 juillet 2021 17:46; Act: 23.07.2021 17:55 Print

«Canal+» peut suspendre son contrat avec «beIN»

Le tribunal de commerce a autorisé «Canal+» à suspendre le contrat de sous-licence avec «beIN sports» et à interrompre ses paiements pour la diffusion de deux matches de Ligue 1.

Sur ce sujet
Une faute?

À deux semaines de la reprise du championnat, le tribunal a toutefois dit que ces paiements devraient reprendre si la chaîne qatarie engageait des poursuites contre la Ligue de football professionnelle (LFP), ce que Canal+ avait demandé en vain, a précisé une des sources.

C'est beIN qui a acquis en 2018 pour 332 millions d'euros auprès de la LFP les droits de diffusion de ces deux matches par journée, le lot 3, qu'elle a sous-licencié pour la même somme à Canal+ qui est censé les diffuser. Mais depuis la mi-juin et l'attribution de 80% des matches de L1 à Amazon pour 250 millions d'euros, Canal+, qui refuse de débourser 332 millions d'euros pour seulement deux matches par journée, veut se retirer de la L1.

«Le chaos continue»

Après avoir envoyé un courrier à beIN Sports le 13 juillet lui expliquant vouloir suspendre son contrat de sous-licence, Canal+ a dans le même temps refusé de payer la première traite de la saison de près de 500 000 euros du contrat avec beIN. Une entorse que beIN n'a pas laissé passer en assignant deux jours plus tard Canal+ en référé devant le tribunal de commerce de Nanterre.

Mais la justice a donc estimé que beIN devait engager des poursuites contre la LFP comme le lui avait demandé Canal+. «C'est quelque chose auquel le groupe (beIN) réfléchit», a assuré une de ces sources. Car si beIN attaque la LFP, Canal+ sera dans l'obligation de payer et de diffuser les matches», détaille-t-elle, avant de conclure: «Le chaos continue».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • LaPluieArrive le 24.07.2021 17:08 Report dénoncer ce commentaire

    J'espère qu'aucun canal ne sera bouché.

Les derniers commentaires

  • LaPluieArrive le 24.07.2021 17:08 Report dénoncer ce commentaire

    J'espère qu'aucun canal ne sera bouché.