Football en Allemagne

08 février 2017 15:09; Act: 08.02.2017 16:12 Print

Le Bayern surpris par la retraite de Philipp Lahm

Le défenseur a confirmé, mardi, qu'il allait raccrocher les crampons à la fin de la saison. Une annonce qui a surpris jusqu'au sein de son club de (presque) toujours.

storybild

Philipp Lahm a rejoint le Bayern Munich l'année de ses 15 ans. (photo: AFP/Christof Stache)

  • par e-mail
Sur ce sujet

«J'ai décidé d'arrêter de jouer au football à la fin de la saison, a déclaré Philipp Lahm, mardi soir, après une victoire contre Wolfsburg, confirmant une information de Sports Bild. Je suis sûr que je peux encore me maintenir à mon niveau jusqu'à la fin de la saison, mais pas après». Plus tôt dans la journée, la presse allemande faisait aussi état de sa décision de rejeter l'offre de directeur sportif du Bayern. «Ce n'est pas le bon moment pour moi de m'engager avec le Bayern, s'est-il justifié. Je redeviendrai une personne normale cet été, puis j'aurai du temps pour prendre soin d'autres choses et avoir quelques discussions».

Formé au Bayern qu'il a rejoint à 11 ans, Lahm est une figure emblématique du club de sa ville natale, ayant porté 501 fois le maillot rouge et blanc en compétition. Capitaine depuis 2011, il n'a joué que deux saisons hors de Bavière, à Stuttgart entre 2003 et 2005, en prêt. En quinze ans, après un premier match disputé contre Lens en Ligue des champions en novembre 2002, il y aura tout gagné: une Ligue des champions en 2013, sept Bundesliga et six Coupes d'Allemagne. Un 8e titre national cette saison le mettrait aux côtés d'autres légendes locales, Oliver Kahn, Mehmet Scholl et Bastian Schweinsteiger. Taulier de la Mannschaft (113 sélections, 5 buts), il aura connu le même succès en sélection et recueilli les honneurs suprêmes en gagnant la Coupe du monde en 2014 au Brésil.

Le club et les joueurs surpris

L'annonce de la retraite, mais aussi de ne pas donner suite à la proposition de devenir directeur sportif, a surpris les dirigeants du club, qui a été «surpris par Philipp Lahm et ses conseillers», a déclaré le patron du Bayern, Karl-Heinz Rummenigge. Il avait été «envisagé que l'annonce ferait l'objet d'une déclaration commune», a-t-il révélé. «La porte sera toujours ouverte pour Philipp au FC Bayern», a ajouté l'homme fort du club bavarois. «Lundi, le conseil de surveillance s'est réuni (NDLR: quand Lahm a informé les patrons du Bayern), mardi était un jour de match et nous voulions en parler un peu plus mercredi», a précisé le président Uli Hoeness. Mais le quotidien Bild a alors révélé la nouvelle, forçant Lahm à faire une annonce publique à la surprise générale.

Le refus de Lahm de devenir directeur sportif a également secoué Hoeness. «Je suis tellement surpris. Pour nous ce n'était pas pressé. Le travail aurait commencé en janvier 2018 et il avait la description du poste», a déclaré le président du club à Funke Media Group. «Nous avons eu quatre réunions à ce sujet et j'imagine qu'un jour il travaillera pour le FC Bayern». Les coéquipiers de Lahm également ont fait part de leur surprise. «C'est dommage, il ne sera plus avec nous cet été. Je suis surpris, mais je respecte sa décision, il a ses raisons», a déclaré le défenseur central, Matts Hummels.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.