Football/France

16 octobre 2017 17:55; Act: 17.10.2017 14:30 Print

Rennes vire son président et son entraîneur

Le président du Stade Rennais, René Ruello, et l'entraîneur Christian Gourcuff, ont été démis de leurs fonctions lundi, en raison des mauvais résultats persistants.

storybild

René Ruello (à gauche), revenu en mai 2014 à la tête du club rouge et noir, avait lié la semaine dernière son sort à celui de Christian Gourcuff (au centre), son ami personnel. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Ce double limogeage intervient deux jours après une défaite houleuse dans le derby breton contre le voisin et rival de Guingamp (2-0), marquée par une prestation navrante des joueurs, une tentative d'envahissement de la pelouse par les supporters rennais et des propos outranciers du président Ruello après le match à l'égard de l'arbitre Frank Schneider. Il avait qualifié l'arbitre de «prétentieux entêté et sûr de lui». «Comme tous les prétentieux, c'est un imbécile. Il est bien regrettable de confier le sifflet à des profils aussi caricaturaux. En plus, nous les payons royalement», avait-il tempêté dans L'Équipe.

Une sortie qui lui vaut une convocation devant le conseil national de l'éthique de la Fédération française de football et qui n'a certainement pas plu aux propriétaires du club. René Ruello, revenu en mai 2014 à la tête du club rouge et noir, avait lié la semaine dernière son sort à celui de Christian Gourcuff, son ami personnel qu'il avait fait venir à l'été 2016, à la tête de l'équipe première, et qui était de plus en plus contesté.

L'arrivée de Galtier?

«Vous pouvez lire ou entendre tout et n'importe quoi sur l'avenir du coach, sur le match à Guingamp, mais sachez une chose: tant que je serai président du Stade Rennais, Christian sera entraîneur. (...) Si ça ne va pas et que l'un des deux doit partir à un moment donné, je partirai avant le coach», avait-il déclaré devant les joueurs, mercredi dernier. L'ancien directeur sportif du Paris SG, Olivier Letang, pourrait bientôt être désigné comme nouveau président par le propriétaire du club, François-Henri Pinault, alors que l'ex-entraîneur de Saint-Étienne, Christophe Galtier, pourrait devenir le nouvel entraîneur.

Actuel 15e de Ligue 1, avec 6 points, autant que le 19e, Dijon, Rennes n'a remporté que 5 victoires sur les 28 derniers matches de Ligue 1. Le fameux 4-4-2 immuablement prôné par le technicien n'a jamais semblé prendre durablement dans un effectif pourtant sensiblement remanié cet été, avec 37 millions d'euros investis pendant le mercato.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.