Explosions à Dortmund

16 avril 2017 16:56; Act: 16.04.2017 17:04 Print

«Je tremble encore et j'ai peur», confie un joueur

Roman Bürki, le portier suisse du Borussia Dortmund, est encore très marqué par les explosions qui ont visé le bus de l'équipe mardi, avant un match de Ligue des Champions.

storybild

Roman Bürki, portier suisse de Dortmund, n'approuve pas non plus la décision de l'UEFA. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

«Je peine toujours à dormir. Je dois m'estimer très heureux d'être encore en vie», dit le gardien suisse de Dortmund, Roman Bürki, dans une interview à la SonntagsZeitung. «Inconsciemment, je tremble encore et j'ai peur. Je me réveille souvent la nuit», relève Bürki. Et de s'interroger: «Pourquoi cela est-il arrivé? Pourquoi s'en prendre à des footballeurs? Nous avons toujours pris nos distances par rapport à la politique. S'attaquer à nous est complètement absurde.»

Le gardien ne comprend pas pourquoi l'UEFA a persisté à vouloir faire jouer ce quart de finale (victoire 3-2 de Monaco en Allemagne) moins de 24 heures après les explosions. «Si nous avions pu décider, nous les joueurs, aucun d'entre nous n'aurait choisi de jouer.» Bürki affirme avoir été perturbé pendant le match. Il a perçu tous les événements avec un temps de retard. «C'est comme si j'avais eu un voile devant les yeux.» Après le match, toute l'équipe avait les larmes aux yeux, a-t-il encore relevé.

Revendication d'extrême droite?

À l'instar de son entraîneur Thomas Tuchel, Roman Bürki soupçonne les instances d'avoir fait pression pour organiser la rencontre dès le lendemain de l'attentat. «J'ai senti que pour l'UEFA, seul l'argent comptait, pas l'aspect humain. Quand j'entends dire qu'un porte-parole de l'UEFA ou de la FIFA aurait déclaré que le match n'aurait pas eu lieu s'il y avait eu un mort... cela témoigne d'une énorme insolence! Faut-il toujours que survienne le pire avant qu'on agisse?»

Pour le portier helvétique, le fait de maintenir le match en dépit de l'attentat ne constitue nullement une manière de dire aux terroristes que la vie continue. «Il ne s'agit en aucun cas d'un signal. Cela revient tout simplement à ignorer ce qu'il s'est passé.» L'attaque à la bombe, survenue mardi alors que le bus de Dortmund se rendait au stade, avait blessé le joueur espagnol du club allemand Marc Bartra. Celui-ci a eu le radius fracturé et a été touché par plusieurs éclats de verre. Il sera indisponible pendant un mois.

L'attaque n'a pas encore été élucidée. L'hypothèse d'un acte islamiste a d'abord été évoquée, puis une autre menant à l'extrême gauche. Aux dernières nouvelles dimanche, les enquêteurs avaient reçu une revendication de milieux d'extrême droite.

(L'essentiel/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Alexe le 16.04.2017 21:59 Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve scandaleux d'avoir mis ces joueurs sur le terrain alors qu'ils venaient de vivre un attentât. Minimiser les faits pour une question d'argent est inadmissible.

Les derniers commentaires

  • Alexe le 16.04.2017 21:59 Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve scandaleux d'avoir mis ces joueurs sur le terrain alors qu'ils venaient de vivre un attentât. Minimiser les faits pour une question d'argent est inadmissible.

    • dulux le 17.04.2017 12:12 Report dénoncer ce commentaire

      Ils n'ont pas ete capable de dire mardi soir que non ce n'est pas possible de jouer demain mercredi? Le president etait au micro de Bein Sports FR et a commente le report du match au lendemain sans sourciller. Pas un tweet d'un joueur, rien , nada .. Et la on pleure apres avoir perdu (et vu comment ils ont joue le traumatisme on peut en parler, au contraire ca devait meme etre une therapie et bien le seul moment ou ils n'y ont pas pense!). Arretez de tout rejeter sur l'argent, jouer etait surement ce qu'il y avait de mieux a faire pour passer a autre chose, leur match du weekend le prouve!