Serie A - 33e journée

17 avril 2018 22:23; Act: 18.04.2018 12:24 Print

L'Inter Milan met la pression sur les Romains

L'Inter Milan s'est provisoirement installée sur le podium en battant très facilement Cagliari (4-0) mardi, en ouverture de la 33e journée du championnat d'Italie.

storybild

Le Brésilien Rafinha et ses coéquipiers ont largement dominé Cagliari. (photo: AFP/Miguel Medina)

Sur ce sujet
Une faute?

La bataille est acharnée pour les 3e et 4e places, qui offriront chacune un billet direct pour la Ligue des champions en début de saison prochaine. Avec son succès de mardi, l'Inter (3e) compte 63 points, soit deux de plus que l'AS Rome (4e) et la Lazio (5e), qui ne joueront que mercredi. La Roma, qui peine actuellement à domicile, recevra le Genoa, 12e, qui n'a plus rien à perdre ni à gagner cette saison. La Lazio ira pour sa part défier la Fiorentina (7e), revenue à deux points de la 6e place qualificative pour l'Europa League et qui reste sur une impressionnante série de six victoires et un nul.

De son côté, l'Inter, qui pourrait donc faire une très bonne opération lors de cette journée placée en milieu de semaine, n'a pas eu besoin de trop forcer pour se débarrasser de Cagliari. Face à des Sardes totalement inoffensifs, les Milanais ont en effet frappé à quatre reprises, alors qu'ils n'avaient pas marqué une seule fois lors des trois dernières journées.

Duel pour le titre

C'est d'abord Joao Cancelo qui a parfaitement lancé les nerazzurri avec un but dès la 3e minute sur un coup franc excentré. L'avant-centre et capitaine Icardi a ensuite pris le relais après la pause (50e) avec son 25e but de la saison en Serie A, son record personnel. Brozovic (60e) puis Perisic (90e) ont ensuite creusé l'écart.

Outre les matches des deux équipes romaines, la suite de la 33e journée sera marquée mercredi par le duel pour le titre. La Juventus Turin, en tête avec quatre points d'avance, ira à Crotone (18e), alors que Naples (2e) recevra l'Udinese, 13e et en chute libre, après neuf défaites d'affilée.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.