Football - Mondial 2018

01 décembre 2017 10:09; Act: 01.12.2017 14:30 Print

Avez-​​vous tout compris au tirage au sort?

Les 32 équipes qualifiées pour la Coupe du monde 2018 connaîtront leurs adversaires ce vendredi. Petit mode d'emploi du tirage au sort.

storybild

C'est ce vendredi que la Coupe du monde commence! (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Quelle sera l'affiche du premier tour du Mondial 2018 ? Quelles grandes nations s'affronteront dans un «groupe de la mort»? Les poules de la Coupe du monde russe (14 juin-15 juillet) seront connues ce vendredi avec un tirage au sort à partir de 16h, heure de Luxembourg. C'est la salle de concert du Kremlin, à Moscou, qui accueillera l'événement en présence de grands noms du football mondial, et notamment huit ambassadeurs des nations ayant déjà remporté le prestigieux trophée.

Et ce sont des mains célèbres qui vont décider des affiches. Celles de l'ex-international anglais Gary Lineker, maître de cérémonie, assisté par Maria Komandnaya, journaliste de sports russe, et par d'anciennes gloires représentant les huit anciens vainqueurs: Cafu (Brésil), Miroslav Klose (Allemagne, tenante du titre), Fabio Cannavaro (Italie), Diego Maradona (Argentine), Diego Forlan (Uruguay), Laurent Blanc (France), Gordon Banks (Angleterre), et Carles Puyol (Espagne).

Mais, concrètement, comment va se dérouler le tirage au sort? On le sait, les 32 équipes qualifiées pour la Coupe du monde sont réparties en quatre chapeaux de huit équipes et le tirage les placera dans huit groupes de quatre, de A à H. Les chapeaux ont été déterminés en fonction du classement FIFA d'octobre.


Dans un premier temps, chacune des équipes tête de série (chapeau 1) seront placées dans un des groupes. La Russie, pays organisateur de la Coupe du monde, prendra place dans le groupe A. Ensuite, les équipes des trois autres chapeaux seront tirées au sort et placées dans un groupe. Leur position dans ce groupe sera également tirée au sort, afin de déterminer l'ordre des matchs. Et, donc, les dates et les stades où les rencontres seront disputées.

À noter que deux équipes d'une même confédération ne peuvent pas jouer dans le même groupe, sauf l'Europe qui aura deux représentants dans six des huit groupes. Voilà! Il n'y plus qu'à laisser la FIFA et ses invités mélanger les petites boules et à attendre ce vendredi après-midi pour savoir quel sera le visage de la 19e Coupe du monde de football.




(jw/L'essentiel/AFP)