Matches amicaux

03 novembre 2017 15:17; Act: 03.11.2017 16:25 Print

Le Portugal jouera deux matches sans Ronaldo

Pour ses deux rencontres amicales contre l'Arabie saoudite et les États-Unis, la sélection portugaise se passera de son joueur vedette, non sélectionné.

storybild

Cristiano Ronaldo manquera les deux prochains matches de sa sélection. (photo: AFP/Francisco Leong)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Cristiano Ronaldo est le grand absent du groupe retenu vendredi par le sélectionneur de l'équipe du Portugal Fernando Santos pour les matches amicaux qui opposeront les champions d'Europe en titre à l'Arabie Saoudite et aux États-Unis, les 10 et 14 novembre. Sans énoncer clairement les motifs de l'absence de Ronaldo, Fernando Santos a toutefois exclu que sa décision soit liée à sa relative méforme avec le Real Madrid.

«Vous pensez que ce serait une raison pour ne plus convoquer Ronaldo? Non, impossible», a-t-il lancé avec un sourire moqueur en conférence de presse. L'effectif de 24 joueurs est d'ailleurs marqué par l'absence d'autres cadres de la Seleçao comme le gardien Rui Patricio, le défenseur José Fonte, les milieux William Carvalho, Joao Moutinho et André Gomes ou l'attaquant Ricardo Quaresma. «Certains ne sont pas là pour des raisons de simple gestion, d'autres pour blessure», a déclaré Santos.

Pour les suppléer, de nouveaux visages font leur apparition. C'est notamment le cas du gardien José Sa, titularisé lors des derniers matches du FC Porto au détriment d'Iker Casillas, ou encore du milieu de Monaco, Rony Lopes, et du défenseur lillois, Edgar Ié, mais aussi des défenseurs Kevin Rodrigues et Ricardo Ferreira. Le Portugal recevra l'Arabie saoudite vendredi prochain à Viseu puis les États-Unis le mardi 14 novembre, à Leiria. Les recettes de ces deux matches amicaux, qui se tiendront dans deux des districts les plus touchés par les incendies meurtriers qui ont frappé le pays cet été, sera reversé aux familles des victimes.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • thl le 03.11.2017 18:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est vraiment dommage ;(

Les derniers commentaires

  • thl le 03.11.2017 18:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est vraiment dommage ;(