Football

31 juillet 2018 18:48; Act: 31.07.2018 18:56 Print

Gerard Lopez «va devoir dégraisser» à Lille

«On a un effectif trop important donc on va devoir dégraisser», a déclaré mardi le Luxembourgeois Gerard Lopez, président de Lille (L1).

storybild

Gerard Lopez (au centre) est le président du club de Lille. (photo: AFP/Franck Fife)

Sur ce sujet

Après les transferts du capitaine Ibrahim Amadou au FC Séville et du milieu malien Yves Bissouma à Brighton (D1 anglaise), le Losc devrait encore vendre quelques joueurs majeurs, dont probablement le milieu brésilien Thiago Mendes et le défenseur central Adama Soumaoro.

Concernant le milieu offensif ivoirien Nicolas Pépé, meilleur Nordiste la saison passée avec 13 buts et 6 passes décisives, le président lillois a souligné n'avoir «pas encore décidé» de lui accorder un bon de sortie ou non: «On a des arguments offensifs donc on verra en fin de mercato. Mais en aucun cas ça ne veut dire qu'il sera vendu. On ne pousse pas pour le vendre.»

Vendre pour 80 millions d'euros

Le Losc, qui a évité de justesse la relégation sportive en terminant 17e en mai, s'est ensuite engagé devant la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG) à vendre pour quelque 80 millions d'euros, selon une source proche du gendarme financier. «J'ai fixé des objectifs de vente, que je ne révèlerai pas, et le club va s'atteler à les atteindre. On veut commencer un cercle vertueux pour permettre que le club ait un résultat positif», a martelé à l'AFP l'homme d'affaires hispano-luxembourgeois.

Enfin, M. Lopez s'est félicité de la gestion du mercato et de la bonne préparation réalisées par le Losc jusque-là: «On a fait un mercato intéressant, on a acheté malin. On a fait un saut qualitatif important. On a une équipe beaucoup plus équilibrée et expérimentée. Il y a encore pas mal de choses à régler mais on commence à arriver à quelque chose qui tient la route», a-t-il conclu.

(L'essentiel/afp)