Football

23 février 2018 18:27; Act: 23.02.2018 18:59 Print

Guardiola visé pour le port d'un ruban politique

La Fédération anglaise de football a annoncé vendredi l'ouverture d'une procédure disciplinaire contre l'entraîneur de Manchester City pour le port d'un symbole politique catalan.

storybild

Depuis la fin d'année dernière, le Catalan Pep Guardiola arbore un ruban jaune à chaque match en soutien à quatre responsables catalans emprisonnés en Espagne. (photo: AFP/oli Scarff)

La Fédération anglaise de football (FA) a annoncé vendredi l'ouverture d'une procédure disciplinaire contre l'entraîneur de Manchester City, Pep Guardiola, pour le port d'un symbole politique catalan. Depuis la fin d'année dernière, le Catalan Pep Guardiola arbore un ruban jaune à chaque match et conférence de presse en soutien à quatre responsables catalans emprisonnés en Espagne.

Dans un communiqué, la FA souligne que le port de ce ruban à caractère politique contrevient à son règlement. «Il a jusqu'à lundi 5 mars 19h (heure Luxembourg) pour s'expliquer», ajoute-t-elle. Guardiola, né à Santpedor, en Catalogne, a passé la majeure partie de sa carrière de joueur et entraîneur à Barcelone, la capitale de la région séparatiste. En décembre, il avait expliqué porter le ruban jaune, symbole de la demande de libération des séparatistes emprisonnés, parce qu'il trouvait leur sort «injuste». «S'ils veulent me suspendre (pour cela) - l'UEFA, la Premier League, la Fifa - OK», avait-il ajouté, soulignant que pendant ce temps «d'autres personnes sont en prison».

Mourinho: Guardiola «ne devait pas être autorisé à faire cela»

Il réagissait alors aux propos de l'entraîneur portugais de Manchester United José Mourinho qui avait estimé que son homologue «ne devait pas être autorisé à faire cela». «Si les règles nous autorisent à le faire, alors il est libre de le faire. Mais je ne crois pas que les règles autorisent les messages politiques sur le terrain», avait-il dit.

Les responsables indépendantistes catalans emprisonnés sont poursuivis par la justice espagnole pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne qui avait débouché le 27 octobre 2017 sur une proclamation unilatérale de la «République catalane». Le gouvernement espagnol avait réagi immédiatement en plaçant la région sous tutelle, en destituant le gouvernement régional et en dissolvant le parlement catalan pour convoquer un scrutin régional fin décembre qui a vu la victoire des indépendantistes.

(L'essentiel/ AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Alien 8 le 24.02.2018 12:13 Report dénoncer ce commentaire

    Alors il faut aussi punir tout les politiques qui se mêlent du football . Et là il y aura du travail .

  • Poli le 24.02.2018 16:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Guardiola est le plus grand. Il fait jouer du beau football. Question petit esprit, il vaudrait plutôt aller voir du côté de l’entraineur de ManUnited.

  • Hein le 24.02.2018 13:47 Report dénoncer ce commentaire

    Ne s'agit il pas du signe du combat contre le Sida?

Les derniers commentaires

  • Poli le 24.02.2018 16:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Guardiola est le plus grand. Il fait jouer du beau football. Question petit esprit, il vaudrait plutôt aller voir du côté de l’entraineur de ManUnited.

  • Hein le 24.02.2018 13:47 Report dénoncer ce commentaire

    Ne s'agit il pas du signe du combat contre le Sida?

  • Alien 8 le 24.02.2018 12:13 Report dénoncer ce commentaire

    Alors il faut aussi punir tout les politiques qui se mêlent du football . Et là il y aura du travail .

  • Sylvie le 24.02.2018 10:48 Report dénoncer ce commentaire

    Gurdiola se prend pour le plus grand et se croix tout permis. En réalité, c'est un petit esprit, ce qu'il a très bien démontré après la défaite de City contre Wigan au FA Cup, ou il a agressé les arbitres et l’entraîneur de Wigan.