Football

14 août 2018 19:47; Act: 14.08.2018 19:59 Print

«Je vais te faire mal et te frapper la tête par terre»

L'entraîneur de Laval François Ciccolini a menacé un journaliste. Une plainte a été déposée.

storybild

Francois Ciccolini avait déjà fait des siennes sur le banc de Bastia. (photo: AFP/Pascal Pochard-casabianca)

Sur ce sujet

Selon Ouest France, François Ciccolini (56 ans) se serait violemment emporté contre un journaliste de la station de radio «France Bleu Mayenne», qui a déposé plainte contre le technicien qui dirige le Stade Lavallois (National) au mois de juin dernier.

Ainsi que le relate le quotidien français, les faits se sont produits après le revers concédé par Laval à Boulogne-sur-Mer (2-0) lors de la deuxième journée du championnat. Un journaliste interrogeait Ciccolini à propos de ses choix tactiques. Le coach n'a pas aimé: «Tu me poses toujours des mauvaises questions. Je vais te faire mal. Peut-être que je vais te frapper la tête par terre», a notamment dit l'entraîneur, avant de proférer d'autres menaces. Des propos qui ont choqué le rédacteur en chef de la radio, Thierry Ruffat. Il l'a dit à Ouest France: «Je suis abasourdi. Après 36 ans à suivre le club, c'est une première au Stade Lavallois».

François Ciccolini n'en est pas à ses premières intimidations verbales. En 2016, par exemple, alors qu'il entraînait Bastia en Ligue 1, il avait suscité la polémique après avoir essuyé une défaite à Lyon (2-1). En conférence de presse d'après-match, il avait lâché: «Mais après, il va falloir venir chez nous. Il faut pas avoir la grippe. Quand il faudra venir à Bastia, il ne faudra pas avoir la grippe, ni la gastro. Parce que cela va se régler comme d'habitude, comme des hommes, comme des Corses et voilà.»

(L'essentiel/Sport-Center)