Classico

08 octobre 2012 07:13; Act: 08.10.2012 13:38 Print

Revivez les doublés de Messi et de Ronaldo

Les deux meilleurs joueurs du monde ont partagé la vedette lors du Classico. Tous deux auteurs d'un doublé, Messi et Ronaldo ont rivalisé de brio, dimanche, au stade du FC Barcelone.

Ronaldo ouvre le score à la 25e minute (1-0).

  • par e-mail

Même s'il évoluait dans son antre du Nou Camp et même si Montoya a trouvé la transversale à la 88e minute, ce 2-2 n'est pas une mauvaise affaire pour le FC Barcelone. Les Catalans conservent leurs huit points d'avance sur le Real Madrid, un matelas vraiment très confortable.

D'autre part, ils n'oublieront pas qu'ils ont bien failli être menés 2-0 avant la demi-heure. Deux minutes après l'ouverture du score de Ronaldo, Benzema trouvait le poteau à la 25e. Le Real avait laissé passer une chance unique de «tuer» ce Classico. À la 31e, Messi pouvait exploiter une bourde de Pepe pour égaliser. Le défenseur portugais ratait complètement son intervention devant Fabregas pour laisser le champ libre à Messi.

Égalisation de Messi à la 31e minute (1-1)

Vraiment séduisant en début de rencontre, le Real Madrid était vraiment très mal payé à l'issue de cette première période. La seconde fut à l'avantage du FC Barcelone qui a su imposer sa jouerie au fil des minutes. Messi donnait l'avantage à ses couleurs à la 61e en transformant imparablement un coup franc qu'il avait provoqué. Sa frappe ne laissait aucune chance à Casillas. Du grand art! L'Argentin était vraiment à la hauteur de sa réputation dans ce Classico au sein d'un FC Barcelone qui a dû composer avec une défense de fortune en raison des absences de Puyol et de Piqué.

Messi donne l'avantage à son équipe à la 61e minute (1-2)

Ainsi, le duo Mascherano/Adriano était piégé à la 66e sur une ouverture d'Özil pour Ronaldo. Le Portugais, pourtant blessé à la clavicule, ne ratait pas l'aubaine seul devant Valdes. Le sang froid dont il a témoigné dans le dernier geste permet au Real Madrid de préserver un - mince - espoir de conserver sa couronne.

À la 66e minute Ronaldo parvient à égaliser (2-2)