Ligue 1 - 11e journée

28 octobre 2017 22:20; Act: 28.10.2017 22:27 Print

Monaco s'enhardit, Nantes ramollit

Monaco, vainqueur 2-0 à Bordeaux et toujours à quatre points du PSG, a fait une excellente opération contrairement à Nantes, qui a mis sa troisième place en danger en perdant 1-0 à Dijon.

storybild

Keita Balde au duel avec Igor Lewczuk. (photo: AFP/Nicolas Tucat)

Sur ce sujet

Ce samedi, Metz, dernier du championnat, a nommé l'entraîneur Frédéric Hantz, qui sera présenté à la presse lundi. Il remplace Philippe Hinschberger, évincé le week-end dernier. L'ASM est-elle guérie? Après quatre matches sans victoire (L1 et C1 confondues), elle a battu Caen le week-end dernier et donc les Girondins chez eux, sur le même score de 2-0. Monaco revient à quatre points du leader parisien et conforte ainsi son statut d'unique dauphin de celui-ci, qui avait aisément dominé Nice 3-0 vendredi. Keita Baldé (57e), sur une passe de Joao Moutinho, et Thomas Lemar (65e), d'une action solitaire, ont marqué les deux buts des champions de France, matérialisant une supériorité monégasque en seconde période après un premier acte plus équilibré. Les deux buteurs confirment chacun quelque chose: le premier son efficacité, en l'absence du capitaine et buteur Falcao (blessé), et le second son retour en forme. De bon augure pour Monaco avant un rendez-vous brûlant à Istanbul mercredi, pour y défier Besiktas en Ligue des champions. De son côté, Bordeaux confirme son coup de mou, avec une série de quatre matches consécutifs sans victoire qui le fait dégringoler dans le bas du top 10 (8e).

Les Canaris de Claudio Ranieri, qui étaient invaincus depuis la mi-août, ont cédé à Dijon sur un but de Tavares de la tête, à l'issue d'un match assez pauvre. Ils avaient déjà connu une alerte mercredi lorsque, avec une équipe certes amputée de nombreux titulaires, ils s'étaient inclinés à Tours, dernier de L2, en Coupe de la Ligue (3-1). Du coup, Nantes met sa place sur le podium à disposition de trois équipes qui jouent dimanche, à savoir Lyon (en embuscade à un point), Marseille et Saint-Etienne (postés à deux points du FCN). C'est l'OL qui a les faveurs des pronostics: il jouera à domicile face à la lanterne rouge messine. Fort de son beau clasico face au PSG le week-end dernier (2-2), l'OM ira à Lille dimanche soir pour y affronter son ancien entraîneur Marcelo Bielsa, à la tête d'une équipe moribonde (19e). Saint-Etienne ira défier Toulouse dans l'après-midi. Décidément, c'est à croire qu'il fallait l'incroyable méli-mélo autour du président René Ruello et de l'entraîneur Christian Gourcuff pour relancer la machine!

Car mine de rien, depuis la défaite à Guingamp qui a placé les deux hommes sur un siège éjectable, leur équipe gagne. Ironie de l'histoire, son infirmerie ne cesse parallèlement de se peupler, notamment avec Khazri juste avant le match de ce samedi soir. Rennes a signé sa troisième victoire d'affilée (si l'on compte celle en Coupe de la Ligue), 1-0 à Montpellier, sur un but de Brandon à l'heure de jeu. Et les Bretons remontent à la 13e place, leur meilleur classement (excepté la première journée). Bonne opération aussi pour Caen, vainqueur 1-0 contre Troyes grâce à un superbe enchaînement contrôle de la poitrine, volée, de Rodelin. Les Normands viennent se frayer à une très belle 6e place, à deux encablures du podium. Des nuls dans les deux derniers matches de samedi, 1-1 à Guingamp-Amiens, et 2-2 à Strasbourg-Angers.