Ligue 1 - 13e journée

18 novembre 2017 11:00; Act: 18.11.2017 11:10 Print

Monaco trébuche, Lille respire mieux

Monaco a été accroché à Amiens (1-1), vendredi soir. Auparavant, Lille avait confirmé son regain de forme en gâchant les débuts de Julien Sablé à Saint-Étienne (3-1).

storybild

Nicolas Pepe a ouvert le score pour Lille. (photo: AFP/Denis Charlet)

Sur ce sujet
Une faute?

Ancien capitaine et directeur de centre de formation des Verts, Sablé, intronisé en urgence pour pallier la défection de l'Espagnol Oscar Garcia au poste d'entraîneur de Saint-Étienne, n'a pas fait de miracle. Son équipe a été battue dans tous les secteurs de jeu par le Lille de Marcelo Bielsa, qui a marqué trois fois par Nicolas Pepe (20e), Thiago Mendes (71e) et Ezequiel Ponce (89e).

Jonathan Bamba avait auparavant égalisé sur penalty (45e), mais l'attaquant n'a pas pu éviter à «Sainté» une nouvelle défaite qui laisse les Verts en sixième position, à la merci de Caen, qui reçoit Nice dimanche, voire de Montpellier et Bordeaux, qui affrontent respectivement Lyon et Marseille le même jour.

Monaco a poussé, en vain

Lille enchaîne en tout cas une deuxième victoire consécutive, plus convaincante dans le jeu que celle acquise aux dépens de Metz (3-0) avant la trêve internationale. Le Losc est désormais 16e, à la faveur de la différence de buts. Pour Monaco en revanche, la soirée a été plus compliquée. Le champion sortant a été tenu en échec sur la pelouse d'Amiens (1-1), qui faisait son retour dans son stade de la Licorne pour la première fois depuis la rupture d'une barrière de sécurité qui avait fait 29 blessés le 30 septembre, lors du match de championnat entre Amiens et Lille.

Les Picards confirment ainsi leur belle forme sportive et ont même ouvert le score par Serge Gakpé (32e), avant que Stevan Jovetic n'égalise en fin de match pour Monaco (67e). Les Monégasques ont poussé en fin de match, sans parvenir à s'imposer.

Avec 29 points, ces derniers peuvent donc se retrouver à six longueurs derrière le leader parisien, si celui-ci s'impose samedi (17h) à domicile contre Nantes. L'ogre de la capitale sera en tout cas d'autant plus favori pour l'un des chocs de la saison, qui opposera les deux derniers champions de France le dimanche suivant en Principauté, dans le cadre de la 14e journée de Ligue 1.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.